Compacité des bâtiments et architecture

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Ce quatrième article sur la compacité est essentiellement destiné à démontrer qu’une maison passive n’est pas nécessairement un cube sans intérêt mais une source de propositions architecturales crédibles dont la qualité peut être appréciée par tous. Il existe de plusieurs projets de maison passive sur ce site qui pourraient servir d’illustration, mais celui qui est le plus démonstratif de ce point de vue est probablement le projet E = MP2 parce qu’il comporte 2 logements accolés. C’est lui qui va donc servir d’exemple tant pour rappeler les avantages thermiques et financiers de sa compacité que pour montrer la qualité architecturale procurée par certains de ces équipements indispensables…

Incidence de la compacité

Comme précisé si-dessus, le bâtiment présente la particularité d’être constitué de 2 logements formant 2 maisons juxtaposées. Une des façades disparaît pour devenir un mur mitoyen non déperditif. Les schémas indicatifs des ordres de grandeur du premier article, repris ci-après, montre qu’une maison en R + 1 a un coefficient Sp/SHab de 2,6 alors qu’il n’est que de 2,3 pour des maisons accolées. Dans ce calcul SP est la Surface de toutes Parois extérieures tandis que SHab est la Surface Habitable.

Les infos et concepts Maison Passive

Si la différence paraît très faible en termes de valeur absolue, en terme de valeur relative l’écart est tout de même d’environ 13 %. La baisse de ce facteur de compacité implique que les déperditions des 2 maisons passives seront diminuées dans les mêmes proportions. Pour éviter qu’elles ne deviennent inutilement plus que passive, le niveau global des prestations thermiques baissera toujours dans les mêmes proportions. Il s’agit bien du niveau global, c’est-à-dire de tous les éléments qui ont une influence sur les déperditions : l’isolation sans pont thermique du sol, des murs et du toit ainsi que les menuiseries et la ventilation double flux.

On comprend dès lors que l’économie relative engendrée par le seul fait de la compacité est largement supérieure à l’évolution de son seul facteur Sp/SHab. Les conséquences financières de la compacité sont très difficiles à chiffrer, ou simplement à évaluer en terme de valeur relative, parce qu’elles dépendent de chaque projet et notamment de la conception géométrique.

La qualité architecturale

Toutes les explications précédentes ne concernent qu’un élément d’une construction passive : la zone habitable chauffée. Le projet E = MP2 à été conçu en suivant ces principes . Sa zone chauffée est représentée ci-après.

Les infos et concepts Maison Passive

Inutile d’y aller par quatre chemins. Si d’un point de vue thermique la construction compacte est au top, si d’un point de vue financier il serait difficile de faire plus simple et donc moins cher, d’un point de vue architectural, c’est une horreur totale. À la vue de cette image, il est clair que les maisons passives optimisées ne peuvent pas plaire.

À l’image des bâtiments anciens dont la qualité ne résulte fréquemment que des matériaux et des couleurs qui constituent leurs façades, l’aspect des zones habitables des projets passifs peut être légèrement amélioré grâce à eux comme dans le projet LaLauragaise ci-dessous.

Les infos et concepts Maison Passive

On est tout de même encore loin d'un résultat satisfaisant ou du moins d'une maison d'archtiecte.

La présence d’un garage séparé de la zone chauffée pour éviter les ponts thermiques difficiles, voire même impossibles à supprimer, et celle éventuelle d’uns sas, dont les avantages sont précisés dans l’article « L’intérêt insoupçonné des sas », peuvent également améliorer considérablement la composition d’ensemble.
Les infos et concepts Maison Passive

Cette vue du projet met en évidence au moins deux éléments :
• Le projet a une volumétrie plus agréable mais il est loin de satisfaire pleinement. L’architecture est plus que quelconque.
• Les menuiseries au sud et celle prévue à l’ouest sautent aux yeux. La pensée que le bâtiment risque de surchauffer en été vient immédiatement à l’esprit et doit être vérifiée par le seul moyen à notre disposition en construction passive : le calcul thermique à l’aide du logiciel PHPP du Passivhaus institut. Après mise en œuvre, le résultat est sans appel. Le bâtiment sera surchauffé plus de 60 % du temps. Il n’y a plus besoin de chauffage mais il faut climatiser. Un mal remplace un autre. Le critère du confort d’êté du concept maison passive prévoit que la maison ne doit pas surchauffer plus de 10 % du temps en été. Il n’est pas respecté.

Les conséquences de ces deux remarques peuvent être rapprochées. Un seul élément est capable d’améliorer le look de la maison et de la protéger en été : les pare-soleil. Le résultat est sans appel.

Les infos et concepts Maison Passive

Le projet n’est plus un simple cube insipide mais une maison à l’allure moderne dans laquelle la surchauffe a totalement disparu. Pas de chauffage en hiver et pas de climatisation en été avec, en prime, une maison qui fait plaisir à regarder. L’objectif est pleinement atteint en y ajoutant la décoration indispensable : la vie.

Les infos et concepts Maison Passive

La volumétrie associée aux matériaux et aux couleurs constitue alors l’architecture du projet dans son contexte spécifique.

Du cube compact au à l’architecture finale, la métamorphose est évidente pour le projet E = MP2 ci-dessus. Ce n’est pas le seul, puisque le projet LaLauragaise ci-dessous à également subit une évolution radicale.

Les infos et concepts Maison Passive


Le prix de la qualité

Dans cet exemple, seule la zone chauffée est passive. Les premiers calculs montrent que le surcoût ne devrait pas être important par comparaison une maison RT2012 au chauffage hight-tech constitué par une pompe à chaleur géothermique. Le garage et le sas sont au même prix.

Les pare-soleil peuvent être considérés comme un surcoût en construction classique parce que leur principal intérêt est relativement limité au regard des qualités des autres prestations thermiques. En construction passive, leur prix est le même. Alors qu’ils peuvent être supprimés en construction classique au détriment essentiel de leur qualité architecturale, ils sont indispensables en construction passive parce qu’ils ont aussi une fonction de confort absolument indispensable en été.

Les pare-soleil sont les éléments indispensables des maisons passives
qui peuvent constituer l’essentiel de leur qualité architecturale

D’autres informations sont disponibles sur la partie du site concernant le projet E = MP2 ainsi que sur celle qui présente le projet LaLauragaise.

En résumé :

  • La compacité est un des principaux facteurs de baisse des prix des maisons passives
  • Une maison passive n’est pas forcément un cube simpliste
  • Les pare-soleil indispensables aux maisons passives peuvent constituer l’essentiel de leur qualité architecturale
  • Que la construction soit passive ou non, la qualité de l’architecture a un coût


Le sommaire :