13-9 - En période de canicule, un puits provençal ne doit pas être arrêté la nuit (V2016)

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Un puits climatique utilisé en période de canicule absorbe et stocke la chaleur prélevée à l'air neuf qui rentre dans une construction passive grâce à sa VMC double flux. Il se réchauffe fatalement au cours de la journée. En début de soirée, pendant ces périodes, sa température est souvent supérieure à celle de l'air extérieur. Forts de ce constat, certains utilisateurs stoppent le puits provençal la nuit pour capter de l'air plus frais directement à l'extérieur. Au bout de quelques jours, le puits provençal, que certains appellent à tors puits canadien comme en hiver, ne fonctionne plus ou, dans le meilleur des cas, est nettement moins efficace. Les retours d'expérience sont nombreux à ce sujet.

Un puits provençal apporte une inertie thermique importante par absorption à la construction à laquelle il est relié. Cette inertie thermique déportée fonctionne comme l'inertie thermique interne : une masse à forte inertie par absorption ne peut absorber de la chaleur le jour que si elle suffisamment froide. Elle doit donc être rafraîchie la nuit notamment grâce à la ventilation nocturne. Si le puits provençal est arrêté la nuit, il n'est pas rafraîchi et ne peut généralement plus fonctionner au bout de quelques jours quand la chaleur qu'on lui fait absorber est très importante.

En période de canicule un puits provençal ne doit pas être stoppé la nuit

Article précédent sur le sujet

Tous les articles sur le même sujet : les puits climatiques, canadiens et provençaux