La récupération de chaleur sur les eaux grises

Quel que soit le type de construction existante ou projetée, l’intérêt de ses occupants actuels et futurs est d’y vivre dans la meilleure situation de confort possible tout en limitant au maximum le prix de l’énergie dont ils ont besoin pour l’assurer. Dans les constructions hautes performances, notamment dans les maisons passives… Lire l'article…

Les économies d'eau chaude

L’article « Les besoins d’eau chaude » précise, référence à l’appui, que la quantité moyenne d’eau utilisée au quotidien est, en France, de 150 litres par personne. Bains et douches représentent près de 40 % de la consommation, soit 60 litres par jour et par personne, et la quasi-totalité des besoins en eau chaude… Lire l'article…

Optimisation de la production d'eau chaude

« L’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas ». Cette tautologie est la base des économies réalisées grâce à l’efficacité énergétique dont les maisons passives sont l’aboutissement dans le domaine de la construction. L’efficacité énergétique essentiellement produite par l’isolation, sans pont thermique, n’est… Lire l'article…

Les besoins d'eau chaude

La consommation moyenne d’eau en France, telle que précisée par l’observatoire des statistiques est de 150 litres d’eau par personne et par jour, avec une croissance marquée du nord au sud du territoire métropolitain et une tendance globale à la baisse depuis quelques années. Elle est répartie par ordre croissant entre boisson, cuisine…… Lire l'article…

Les prestations thermiques recommandées

Le concept de « Maison passive » consiste à améliorer les performances d’une construction jusqu’à ce que la chaleur amenée par l’air neuf en provenance du réseau de la ventilation double flux soit capable d’assurer le confort les jours les plus froids de l’hiver. Ce niveau de performance est atteint lorsque… Lire l'article…

Optimisation économique des maisons passives

Le concept de Maison passive est basé sur une amélioration de tous les composants de la construction ayant une incidence sur le bilan énergétique en limitant les actions au meilleur rapport qualité/prix qui est atteint lorsqu’il devient possible de remplacer le réseau de chauffage classique par celui de… Lire l'article…

Les conséquences du concept "Maison passive"

Les composants des maisons passives, définis dans l’article précédent, sont des conséquences du concept, mais ce ne sont pas les seules, loin de là. L’inventaire ci-après qui en précise de nombreuses autres n’est d’ailleurs probablement pas exhaustif. Certaines d’entre elles constituent simplement un état de fait… Lire l'article…

Les composants des maisons passives

Le concept de « Maison passive » consiste à améliorer les performances d’une construction jusqu’à ce que la chaleur amenée par l’air neuf en provenance du réseau de la VMC double flux soit capable d’assurer le confort les jours les plus froids de l’hiver. Les critères des maisons passives qui permettent d'atteindre cet objectif constituent des obligations de résultat. Il n'existe aucune obligation de moyen. La conception et le mode constructif sont libres. Cette liberté permet de s'adapter au climat et à l'environnement local. Les vitrages augmentent les déperditions de chaleur mais aussi les apports solaires. L'absence d'obligation de moyen permet alors de choisir de petits vitrages peu déperditifs lorsqu'un projet est mal orienté et trop ombragé. Au contraire, lorsque la construction est bien orientée et ensoleillée, elle permet de privilégier les apports solaires en hiver avec des ombrages prédéfinis pour limiter les risques de surchauffe en été. Le concepteur est libre de ses choix sans aucune contrainte architecturale ou technique. Il pourra de même choisir librement le niveau de performance de chacun des composants de la construction avec comme objectif unique: l'obligation de respecter les critères du concept par tous les moyens… Lire l'article…

Les critères du concept "Maison passive"

La mise en œuvre des concepts « Maison passive » consiste à améliorer les performances de tous les éléments de la construction qui peuvent limiter le besoin de chauffage à un niveau, attesté par le bilan thermique, suffisamment bas pour que la chaleur maximale qui peut être amenée grâce au renouvellement d’air de la VMC double flux puisse à lui seul maintenir une situation permanente de confort en hiver. La limite de puissance du chauffage par l'air induit une limite du besoin de chauffage. Ce concept implique de fait le respect de certaines obligations pour qu'il puisse être concrètement mis en œuvre. L'étanchéité à l'air de la construction et du réseau de la VMC double flux est l'une des plus importantes car le fonctionnement de cette dernière en dépend. Assurer le confort en hiver, notamment grâce aux apports solaires, implique un risque de surchauffe en été et parfois aussi en mi-saison. Un autre critère consiste donc à limiter ce risque qui doit être vérifié par le calcul thermique lors de la conception. Enfin un bâtiment économe en chauffage ne doit pas provoquer des consommations supplémentaires par ailleurs, en climatisation ou pour les autres besoins que sont, entre autres, la production d'eau chaude et les usages spécifiques pour tous nos équipements électriques. Les critères du concept "Maison Passive" fixent les limites de puissance et de besoin de chauffage comme de climatisation ainsi que d'étanchéité à l'air, de risque de surchauffe estivale et de consommation d'énergie primaire à respecter impérativement… Lire l'article…

Les limites du chauffage par l'air

Le principe des maisons passives est d'améliorer les performances de tous les éléments de la construction qui peuvent limiter le besoin de chauffage de telle manière que l’air neuf amené par le réseau aéraulique d'une VMC double flux puisse apporter, en association avec les apports solaires et internes, l’énergie nécessaire pour maintenir une situation permanente de confort en hiver. L'optimisation de la compacité, de l'orientation, des isolations de sol, de mur et de toit, des fenêtres ainsi que des ponts thermiques ou encore de l'étanchéité à l'air dépend donc de la puissance maximale qui peut être fournie par une VMC double flux. il faut donc connaître les limites du chauffage par l'air…
Lire l'article…

Qu'est-ce qu'une construction écologique ?

Soyons clairs d’entrée : il n’existe pas de définition globale des constructions écologiques communément admises par tous. Les concepts sont tellement multiples et variés qu’ils ne sont même pas nécessairement liés entre eux… Lire l'article…

L’intérêt insoupçonné des sas

Les concepts bioclimatiques et passifs n’impliquent pas nécessairement la mise en œuvre d’un sas qui pourtant présente des intérêts très largement sous estimés notamment en construction passive… Lire l'article…

La construction écologique et l'indépendance

Le droit à l’indépendance peut être individuel ou collectif. Les deux ne sont pas au même niveau mais ils sont fortement liés : il ne peut pas y avoir d’indépendance individuelle s’il y a dépendance collective dans un domaine particulier, alors que la dépendance individuelle peut exister même si l’indépendance collective est la règle… Lire l'article…

La construction écologique et le principe de précaution

Si vous trouvez, dans la nature, un fruit que vous ne connaissez pas, allez vous le manger ? Si vous allez à la cueillette des champignons, allez vous ramasser tous ceux que vous trouverez ? Bien évidemment, la réponse est généralement non dans ces 2 cas et les exemples pourraient être très nombreux dans bien d’autres domaines que celui de la nourriture… Lire l'article…

La construction écologique et la loi

L’histoire récente de l’homme et l’amélioration continue de ses connaissances l’ont conduit à prendre conscience de son impact sur l’environnement puis des risques qui en découlent et, en définitive, de l’obligation de le protéger. Cette prise de conscience a aboutit à la Charte de l'environnement dont la valeur juridique est au même niveau que… Lire l'article…

La construction écologique et l'effet de serre (suite)

La responsabilité de l’homme sur la modification du climat est avérée, c’est la conclusion de la première partie du chapitre sur l’effet des serres. Cet impact sur le climat résulte de multiples activités telles la construction, le transport, l’agriculture ou l’industrie. Cette deuxième partie sera limitée au centre d’intérêt de ce site, à savoir, les constructions… Lire l'article…

La construction écologique et l'effet de serre

L’effet de serre justifie, à lui seul, la nécessité des bâtiments écologiques, les constructions qui minimisent en permanence l’usage de l’énergie, parce que leur consommation globale représente environ 43 % de la consommation totale Française et que la production de CO2 qui en résulte atteint approximativement 31% des émissions totales… Lire l'article…

La construction écologique et le sens de l'histoire

Le sens de l’histoire est la première des dix raisons qui ont été retenues pour justifier de la nécessité des bâtiments écologiques, les constructions qui minimisent le plus l’usage de l’énergie du jour ou elles ont été envisagées jusqu’au jour ou elles seront déconstruites pour cause de vétusté… Lire l'article…

Trajectoires solaires

Dès l’école primaire, et pendant toute la scolarité, on vous a appris, comme à moi d’ailleurs, que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. On nous a également expliqué que le soleil est à la verticale à midi en été. Certaines décisions sont même peut-être prises en fonction de ce savoir parfaitement établi et qui, pourtant, est parfaitement… Lire l'article…

Confort thermique d'hiver et d'été

Le concept « Maison passive » est basé, dès la phase de conception, sur l’efficacité énergétique. Le confort doit, entre autre, y être assuré par la qualité de l’isolation dont le niveau doit permettre de se passer de tout système de chauffage classique contrairement aux constructions habituelles, mal isolées par l’intérieur, dans lesquelles se rôle… Lire l'article…

Une approche globale du confort

Les constructions certifiées « Maison passive », sans système de chauffage classique, peuvent-elles assurer le confort ? Mais au fait, c’est quoi le confort ? Comment le ressent-on ? De quoi dépend-il ? Quel niveau faut-il atteindre ? Ce niveau est-il le même pour tout le monde ? Ces questions déjà nombreuses, exposées dans les premiers articles de ce site… Lire l'article…

Pourquoi construire écologique en 10 raisons ?

Savoir ce que sont les constructions écologiques, n’est pas très utile si les raisons qui ont conduit à leur construction ne présentent que peu d’intérêt. Alors, pourquoi construire écologique ? Est-ce simplement par intérêt idéologique, par conviction écologique personnelle développée sur la base d’une limitation de la pollution provoquée par… Lire l'article…

L'isolation protège aussi en été

L’isolation, si possible sans pont thermique, est l’avenir des économies d’énergie et, par voie de conséquence, celui des économies financières et de la limitation de la pollution des bâtiments. Telle est la conclusion de l’article « Pourquoi isoler un bâtiment » qui est encore, fort malheureusement, loin d’être une évidence pour tout le monde… Lire l'article…