11-7 - Les fenêtres triple vitrage sont elles indispensables dans une maison passive? (V2017)

Nouveau…

• Doit-on toujours installer des fenêtres triple vitrage dans une maison passive? La réponse est claire : non, il n'est pas indispensable d'installer systématiquement des fenêtres passives dans une maison au label Passivhaus.

Une des caractéristiques de ce label est de laisser à chacun la liberté de choix de tous les matériaux et matériels à mettre en œuvre. Le principe de compensation s'applique alors afin de satisfaire pleinement à tous les critères du label. La qualité supérieure d'une prestation peut ainsi compenser les défauts d'une autre. Enfin, en principe, car…
Lire l'article…

11-6 - Ouverture des fenêtres dans une maison passive (V2016)

Une maison passive est en partie chauffée par ses fenêtres passives bien exposées vers le sud. Les ouvrir en hiver reviendrait non seulement à couper le chauffage mais, pire, à rafraîchir la construction à un moment ou le chauffage est indispensable… La conclusion logique serait donc qu'il n'est pas possible d'ouvrir les fenêtres sans remettre en cause l'objectif de confort et d'économie prévu lors de la conception, et donc le concept passif lui même. Qu'en est-il en réalité?…
Lire l'article…

11-5 - Méthode de pose des fenêtres dans une maison passive (V2016)

Une fenêtre passive peut voir ses performances augmenter ou baisser en fonction de la méthode de pose retenue. Le bilan thermique d'une maison passive varie dans le même sens. La mise en œuvre des menuiseries peut, en effet, réduire les apports solaires en hiver et augmenter inutilement le besoin de chauffage ou, au contraire, les augmenter trop en été en provoquant un risque de surchauffe. En applique intérieure ou extérieure, en tunnel ou en feuillure, avec un dormant isolé ou non, sur une appui de baie ou contre ce dernier, sous un volet roulant ou avec des volets battants, avec des joints expansibles ou seulement compressés… Les solutions possibles sont multiples et variées. La méthode de pose sans fuites d'air et sans risque de pénétration d'eau de pluie ne doit pas baisser le niveau de performance qu'une telle menuiserie est capable de fournir. Une fenêtre de moins bonne qualité mais bien posée peut être plus performante qu'une bonne fenêtre mal posée. Pour résumer, rien ne sert d'installer des fenêtres passives forcément plus chères, si elles ne sont pas correctement posées. Avant de jeter votre argent par la fenêtre, lisez donc cet article…

Lire l'article…

11-4 - Choix des fenêtres en maison passive (V2016)

La qualité thermique d'une maison passive varie en fonction de nombreux paramètres. Certains sont subits. Ils sont externes au projet et découlent du climat local ou de l'environnement proche comme lointain. D'autres peuvent être contrôlés. Ils sont spécifiques au projet et dépendent de sa conception d'ensemble. Dans un bâtiment passif optimisé, le choix d'un paramètre est totalement interdépendant de celui des autres. Le principe de compensation thermique du label Passivhaus permet, en effet, de respecter les critères du concept en équilibrant les défauts créés par certains composants grâce à la qualité des autres, sans limite prédéfinie. Le niveau de performance thermique global minimal à atteindre, au moins quatre fois supérieur à la RT2012, est toutefois tellement élevé que les limites qualitatives s'imposent d'elles-mêmes lors de la réalisation des calculs. La qualité thermique des menuiseries est un des principaux éléments, au choix du concepteur, qui peut permettre de respecter ces critères…
Lire l'article…

11-3 - Bilan thermique d'une fenêtre passive (V2016)

Les fenêtres passives sont les radiateurs qu'une maison passive et bioclimatique n'a pas par ailleurs. Elles doivent être capables d'amener plus d'énergie qu'elles n'en perdent au travers de tous les matériaux qui les composent, les cadres tout autant que les vitrages. Elles doivent de plus être étanches à l'air et à l'eau. Leur bilan thermique doit pouvoir être établi avec certitude en prenant en compte tous les critères qui permettent de s'assurer que ce sera bien le cas. L'objectif de cet article est de les décrire, de définir les principes de calcul et de donner un aperçu des énormes différences de performances que ces menuiseries peuvent atteindre en comparaisons de fenêtres classiques…
Lire l'article…

11-2 - Choix du type de vitrage en maison passive (V2016)

Le choix des vitrages d'une maison passive dépend du contexte global du projet, mais aussi ce celui très localisé de chaque fenêtre et porte-fenêtre, avec les conséquences contrôlables ou subies qui sont les siennes notamment en terme d'orientation et d'ombrage. Le climat local, l’environnement proche et lointain, la conception d’ensemble du bâtiment, la conception et la fabrication des menuiseries ainsi que leur intégration et leurs méthodes de mise en œuvre dans les projets sont quelques uns des multiples facteurs qui impactent ce choix. La règles générale est toutefois fréquemment la même. C'est celle qui consiste à prévoir des triples vitrages
Lire l'article…

11-1 - Les caractéristiques thermiques des vitrages (V2016)

Le concept de maison passive bioclimatique n'existerait pas sans triple vitrage capable de laisser rentrer la chaleur gratuite du soleil tout en limitant les déperditions de celle produite à l'intérieur, le plus souvent obtenue grâce à de l'énergie chère et polluante, par conduction au travers de toute la menuiserie, mais principalement du verre. Sans ce dernier, mis en œuvre en trois couches séparées par un gaz lourd et inerte, les déperditions seraient généralement bien trop importantes dans nos climats pour qu'il puisse seulement être envisagé de chauffer une construction grâce au seul réseau de sa VMC double flux
Lire l'article…