Définition du concept Maison Passive

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives

Une Maison passive est une construction bioclimatique dont la conception a été optimisée de façon à réduire les besoins d’énergie au strict minimum, tout en limitant les coûts de construction. Ses caractéristiques thermiques sont définies dès la phase de conception de telle manière qu’un réseau de chauffage classique soit inutile.

La plupart du temps, une construction passive est chauffée gratuitement et sans pollution par les apports solaires au travers des vitrages et l'énergie fatale produite par ses occupants ainsi que par le matériel qu'ils utilisent. Lorsque la température extérieure descend en dessous de la normale pendant plusieurs jours successifs, il suffit d’une puissance de 10W/m2 habitable pour la maintenir en situation de confort à 20°C. C’est environ 4 fois moins qu'une construction RT2012, 10 fois moins qu’une construction RT2005 et 30 fois moins qu’une maison ancienne peu isolée. Les factures de chauffage diminuent dans les mêmes proportions.

Dans une construction classique, c’est l’entreprise chargée de la réalisation du chauffage qui doit assurer une situation de confort, au plus froid de l’hiver, en dimensionnant un système de chauffage capable de compenser les pertes de chaleur incontrôlées et maintenir la température aux alentours de 19°C en toute circonstance.

Dans une maison passive, ce sont les caractéristiques thermiques déterminées lors de la conception du projet qui sont définies de manière à obtenir, la plupart du temps, une situation de confort supérieure sans système de chauffage permanent. Le manteau constitué par l’isolation sans pont thermique, associé à des menuiseries triple vitrage, une VMC double flux haute performance éventuellement couplée à un puits canadien et un contrôle drastique de l'étanchéité à l’air du bâtiment doivent permettre d’atteindre cet objectif en association avec les notions de compacité et d'inertie thermique. En hiver, lorsque le chauffage est nécessaire les jours les plus froids de l'année, le faible complément de chaleur qui peut être transporté grâce au renouvellement permanent de l'air neuf distribué par le réseau de la VMC double flux est suffisant pour maintenir le confort. En été, un puits provençal peut supprimer les risques éventuels de surchauffe sans climatisation.

Le résultat est sans équivalent dans une construction classique : les frais d'investissement, de fonctionnement et d’entretien du système de chauffage sont sur la voie d’une disparition presque totale. Ceux liés à la climatisation sont généralement inexistants. Quand elles sont équipées de systèmes d'éclairages très basse consommation et d'équipements électroménagers de catégorie A++, leur besoin en énergie primaire devient si bas que les heureux propriétaires de telles constructions n'auront plus le risque de ne plus pouvoir payer une énergie qui deviendra, à coup sûr, très, voire même trop chère. Équipées de panneaux photovoltaïques couplés à un gestionnaire d'énergie et des batteries, elles peuvent même produire plus d'énergie qu'elles n'en consomment pour tous les besoins et s'approcher de l'autonomie quasi totale. Ces immenses avantages se cumulent à la fierté d’habiter une construction qui ne produit que très peu de CO2 en fonctionnement et participe donc à la protection du climat tout en permettant d'obtenir un confort exceptionnel.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous reporter à l'article "Le concept Maison passive : genèse et définition" de la rubrique "Infos et concepts" ou au sommaire de cette dernière qui constitue un guide pour construire passif.



Accueil  Les concepts