Les actualités du projet de Maison Passive …

Maison passive LaMalizarde

Les concepts des maisons passives - Par J-M Pupille, Architecte


LaMalizarde - 8 - Réalisation des soubassements

LaMalizarde, une maison passive en béton cellulaire à Baziège au sud de Toulouse

Les fondations d'une construction ont pour rôle de supporter et d'assurer la stabilité mécanique du bâtiment. Celles du projet LaMalizarde n'échappent bien évidemment pas à la règle. Comme il s'agit d'une maison passive construite dans un climat qui peut être très chaud, il leur a toutefois été affecté une autre fonction capitale. C'est celle qui consiste à améliorer le confort estival grâce à leur très forte inertie par absorption due à la conductivité, l'effusivité et la chaleur spécifique du béton armé qui les constituent.

Une maison passive est fortement isolée. En période de canicule, la chaleur qui pénètre ou qui est produite fatalement à l'intérieur, du fait de l'architecture ou de l'usage du bâtiment, ne peut pas être évacuée vers l'extérieur plus chaud. Elle ne peut généralement pas être suffisamment stockée dans les parois du fait d'une l'inertie thermique souvent trop faible. Les maisons passives n'en sont pas pour autant vouées à surchauffer en été même près de Toulouse ou encore plus du sud. En dehors des actions qui limitent la pénétration de la chaleur, tel par exemple l'ombrage par la végétation ou les pare-soleil, il existe plusieurs solutions pour réduire l'augmentation de la température au cours de chaque journée. L'une d'elles consiste simplement à prévoir d'ouvrir les fenêtres triple vitrage la nuit pour évacuer la chaleur emmagasinée le jour. Cette solution simple n'est pas toujours efficace dans les constructions à faible inertie et pose parfois des problèmes de bruit, de luminosité ou encore de présence d'insectes. Une seconde solution, qui vient très rapidement à l'esprit de nombre d'entre nous, du fait de notre culture basée sur l'énergie facile à bas coût, est celle qui consiste à prévoir d'installer un petit climatiseur. Cette solution est évidemment la plus dispendieuse en énergie malgré les performances actuelles des appareils thermodynamiques disponibles, notamment les monosplits. Une troisième solution est celle qui consiste à ajouter de l'inertie à une construction. Il faudrait bien sûr que cette inertie soit accessible, en contact avec l'ambiance intérieure. Sauf à changer de mode de construction avec abandon de certains systèmes de construction tel la maison à ossature bois ou de matériaux comme le béton cellulaire à trop faible inertie par absorption, il n'y a guère de solution. Ajouter une inertie thermique accessible importante est toutefois possible si le contact direct avec l'ambiance est abandonné au profit d'une liaison distante grâce au transport de la chaleur par un fluide caloporteur et un simple circulateur. C'est exactement ce que réalisera le puits provençal hydraulique de LaMalizarde dont le réseau est visible dans l'article précédent "Réalisation du réseau du puits provençal hydraulique". Les fondations sont quant à elles visibles ci-après…


LaMalizarde - Réalisation des soubassements

Fondations - Vue nord-ouest



LaMalizarde - Réalisation des soubassements

Fondations - Vue nord-est



Sommaire - Article précédent


LaMalizarde - 7 - Réalisation des fondations filantes

LaMalizarde - Réalisation des fondations filantes

Les fondations d'une construction ont pour rôle de supporter et d'assurer la stabilité mécanique du bâtiment. Celles du projet LaMalizarde n'échappent bien évidemment pas à la règle. Comme il s'agit d'une maison passive construite dans un climat qui peut être très chaud, il leur a toutefois été affecté une autre fonction capitale. C'est celle qui consiste à améliorer le confort estival grâce à leur très forte inertie par absorption due à la conductivité, l'effusivité et la chaleur spécifique du béton armé qui les constituent.

Lire la suite...

LaMalizarde - 6 - Réalisation du réseau du puits provençal hydraulique

LaMalizarde - Réalisation du réseau du puits provençal hydraulique

LaMalizarde est une maison passive située à Toulouse dans un climat qui peut être très chaud en été. Le record est tout de même de 40,7°C en 2003… Dans une telle situation, la VMC double flux est capitale puisqu'elle peut baisser la température de l'air rentrant dans la maison à seulement 2 ou 3 °C au-dessus de la température qui règne à l'intérieur. Même si l'augmentation de la chaleur due à ce renouvellement de l'air n'est pas très importante, elle se cumule à la chaleur fatale produite à l'intérieur par les habitants et leurs équipements ainsi que, entre autres, à celle qui passe forcément par conduction au travers des fenêtres passives triple vitrage, quand elles sont très grandes comme c'est le cas ici, parce que leur isolation thermique pourtant très performante est très inférieure à celle des façades. Les apports solaires directs sont également de la partie même s'ils sont fortement réduits par les pare-soleil. Les volets roulants ne sont pas forcément baissés aux moments les plus opportuns.

Lire la suite...

LaMalizarde - 5 - Lancement du chantier

LaMalizarde - Premiers coups de pelle

Le projet devait être à une maison passive à ossature bois mais le montant des travaux en a décidé autrement. La Malizarde sera réalisée en béton cellulaire. La maison est moins chère grâce à l'optimisation de la conception et au climat local. Il est vraisemblable qu'avec un climat plus froid, le choix aurait été plutôt à l'avantage de la solution bois car il aurait fallu rajouter des isolants à la solution retenue. Le fait que le prix d'une maison passive évolue avec le climat est une des nombreuses difficultés à concevoir une maison de ce type et à en estimer facilement son coût de construction…

Lire la suite...

LaMalizarde - 4 - Dépôt du permis de construire

LaMalizarde - Dépôt du permis de construire

De larges fenêtres passives triples vitrages, exposées plein sud et dotées de pare-soleil, une VMC double flux haute performance couplée à un puits climatique hydraulique post-VMC et à un CESI, Chauffe-Eau Solaire Individuel, doublé d'un récupérateur de chaleur sur l'eau des douches, sont les équipements qui assureront le confort de…

Lire la suite...

LaMalizarde - 3 - Le look définitif

LaMalizarde - Le look définitif

Une maison passive doit être compacte pour limiter fortement les surcoûts liés à tous les traitements thermiques à mettre en œuvre. Un cube ou un parallélépipède dont la plus grande longueur est orientée au sud sont les solutions les plus efficaces…

Lire la suite...

LaMalizarde - 2 - Vers un look plus moderne

LaMalizarde - Vers un look plus moderne

Le précédent look du projet ne convenait pas au maître d'ouvrage qui souhaite réaliser une maison passive moderne mais il était conforme au Plan Local d'Urbanisme. Le PLU précise en effet que les toits doivent être réalisés en tuiles…

Lire la suite...

LaMalizarde - 1 - Présentation du projet

LaMalizarde - Présentation du projet

Le projet de maison passive "LaMalizarde" est situé sur la commune de Baziège à environ 25 km au sud-est de Toulouse dans le département de la Haute-Garonne L'assise foncière, juchée en haut d'un coteau, est inclinée vers le sud face aux Pyrénées. Le chemin d'accès privé, d'une longueur d'environ soixante mètres, aboutit…

Lire la suite...