LaMalizarde - 6 - Réalisation du réseau du puits provençal hydraulique

LaMalizarde, une maison passive en béton cellulaire à Baziège près de Toulouse
LaMalizarde est une maison passive située à Toulouse dans un climat qui peut être très chaud en été. Le record est tout de même de 40,7°C en 2003… Dans une telle situation, la VMC double flux est capitale puisqu'elle peut baisser la température de l'air rentrant dans la maison à seulement 2 ou 3 °C au-dessus de la température qui règne à l'intérieur. Même si l'augmentation de la chaleur due à ce renouvellement de l'air n'est pas très importante, elle se cumule à la chaleur fatale produite à l'intérieur par les habitants et leurs équipements ainsi que, entre autres, à celle qui passe forcément par conduction au travers des fenêtres passives triple vitrage, quand elles sont très grandes comme c'est le cas ici, parce que leur isolation thermique pourtant très performante est très inférieure à celle des façades. Les apports solaires directs sont également de la partie même s'ils sont fortement réduits par les pare-soleil. Les volets roulants ne sont pas forcément baissés aux moments les plus opportuns.

L'inertie thermique par absorption du sol à forte effusivité et la ventilation nocturne naturelle ne sont pas suffisantes avec les matériaux retenus. C'est d'autant plus vrai que les scénarios prévus d'ouverture des fenêtres ne sont pas toujours respectés. Les parois à forte inertie ne sont alors pas suffisamment refroidies par la ventilation nocturne traversante. En conséquence logique, ils ne peuvent donc pas capter la chaleur superflue dans la journée. Dans ces conditions, la température peut grimper fortement en fin de journée.

Afin de réduire les risques de surchauffe, une des solutions les plus efficaces est d'installer un puits provençal hydraulique post VMC dont le rôle est de rajouter une inertie déportée importante à la construction. Doté d'un circulateur et d'une batterie hydraulique qui permet de capter la chaleur de l'air neuf, il pourra réduire fortement la température intérieure sans recours à la climatisation. La VMC double flux permettra la distribution de l'air frais dans toutes les pièces grâce à son réseau de ventilation. La surventilation mécanique nocturne, et même éventuellement diurne, permettra, si nécessaire, d'augmenter les débits d'air frais et donc le rafraîchissement de tous les locaux. Le fonctionnement automatisé du Puits provençal hydraulique évitera les aléas de fonctionnement qui pourraient être provoqués par les utilisateurs.

Dans ce projet, le réseau du puits provençal hydraulique, le PPH, puits climatique dénommé très souvent à tort puits canadien, est placé dans les fondations. Si c'est de loin la solution la moins onéreuse, elle n'est utilisable et ne fonctionne correctement que si le plancher bas de la construction est très isolé et s'il n'y a pas de pont thermique entre ce dernier et les fondations. La forte inertie thermique du béton sera encore améliorée grâce à sa conductivité qui permettra de distribuer la chaleur vers les terres environnantes. Les photos ci-après montrent les tubes du PPH en cours d'installation…


LaMalizarde - Plongée du réseau du puits provençal hydraulique vers les fondations

Pénétration des tubes du réseau du PPH
dans les tranchées des futures fondations




LaMalizarde - Croisement des tubes dans les angles pour augmenter les rayons de courbure des tubes

Croisement des tubes dans les angles pour
augmenter les rayons de courbure des tubes




LaMalizarde - Répartition des tubes dans toutes les fondations

Répartition des tubes dans toutes les fondations




LaMalizarde - Arrivées et départ des canalisations du PPH

Arrivées et départ des canalisations du PPH



Sommaire - Article précédent - Article suivant