LaMalizarde - 7 - Réalisation des fondations filantes

LaMalizarde, une maison passive en béton cellulaire à Baziège près de Toulouse
Les fondations d'une construction ont pour rôle de supporter et d'assurer la stabilité mécanique du bâtiment. Celles du projet LaMalizarde n'échappent bien évidemment pas à la règle. Comme il s'agit d'une maison passive construite dans un climat qui peut être très chaud, il leur a toutefois été affecté une autre fonction capitale. C'est celle qui consiste à améliorer le confort estival grâce à leur très forte inertie par absorption due à la conductivité, l'effusivité et la chaleur spécifique du béton armé qui les constituent.

Une maison passive est fortement isolée. En période de canicule, la chaleur qui pénètre ou qui est produite fatalement à l'intérieur, du fait de l'architecture ou de l'usage du bâtiment, ne peut pas être évacuée vers l'extérieur plus chaud. Elle ne peut généralement pas être suffisamment stockée dans les parois du fait d'une l'inertie thermique souvent trop faible. Les maisons passives n'en sont pas pour autant vouées à surchauffer en été même près de Toulouse ou encore plus du sud. En dehors des actions qui limitent la pénétration de la chaleur, tel par exemple l'ombrage par la végétation ou les pare-soleil, il existe plusieurs solutions pour réduire l'augmentation de la température au cours de chaque journée. L'une d'elles consiste simplement à prévoir d'ouvrir les fenêtres triple vitrage la nuit pour évacuer la chaleur emmagasinée le jour. Cette solution simple n'est pas toujours efficace dans les constructions à faible inertie et pose parfois des problèmes de bruit, de luminosité ou encore de présence d'insectes. Une seconde solution, qui vient très rapidement à l'esprit de nombre d'entre nous, du fait de notre culture basée sur l'énergie facile à bas coût, est celle qui consiste à prévoir d'installer un petit climatiseur. Cette solution est évidemment la plus dispendieuse en énergie malgré les performances actuelles des appareils thermodynamiques disponibles, notamment les monosplits. Une troisième solution est celle qui consiste à ajouter de l'inertie à une construction. Il faudrait bien sûr que cette inertie soit accessible, en contact avec l'ambiance intérieure. Sauf à changer de mode de construction avec abandon de certains systèmes de construction tel la maison à ossature bois ou de matériaux comme le béton cellulaire à trop faible inertie par absorption, il n'y a guère de solution. Ajouter une inertie thermique accessible importante est toutefois possible si le contact direct avec l'ambiance est abandonné au profit d'une liaison distante grâce au transport de la chaleur par un fluide caloporteur et un simple circulateur. C'est exactement ce que réalisera le puits provençal hydraulique de LaMalizarde dont le réseau est visible dans l'article précédent "Réalisation du réseau du puits provençal hydraulique". Les fondations sont quant à elles visibles ci-après…


LaMalizarde - Réalisation des fondations filantes - Vue ouest

Fondations - Vue ouest



LaMalizarde - Réalisation des fondations filantes - Vue nord

Fondations - Vue nord




LaMalizarde - Réalisation des fondations filantes - Vue est

Fondations - Vue est



Sommaire - Article précédent - Article suivant