LesSaules - 1 - Un choix de vie et d'écologie

LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort
Une maison est d’autant plus écologique qu’elle limite au maximum son impact sur l’environnement proche comme lointain. Elle doit réduire son incidence dés que l’idée de construire est envisagée, puis lors du choix du terrain, lors de la détermination du mode de conception et de construction, et surtout, pendant toute sa durée de vie. Le projet LesSaules se situe dans cette catégorie.

Choix du terrain et de sa situation, méthode et type de conception ainsi que matériaux de construction et équipements garantissent une limitation volontaire et drastique de l’impact environnemental à toutes les étapes de la vie de cette future maison, de sa naissance à sa déconstruction dans un avenir certes très lointain mais absolument certain.

L’assise foncière de ce projet est située près du centre ville avec la possibilité d’orienter le futur bâtiment au sud sans ombrage. Sa surface est relativement grande mais est en partie justifiée par une place importante perdue du fait d’un accès privatif très long. Le terrain est situé à proximité de l’activité professionnelle du maître d’ouvrage. Sa position limitera les déplacements en voiture.

La méthode de conception n’est pas un choix mais une quasi obligation du fait de la distance entre maître d’ouvrage et architecte. Le projet a été entièrement réalisé à distance, sans déplacement ni papier, de manière virtuelle, en 3D et en direct grâce au partage d’écran à distance entre ordinateurs. Autant dire que toute les solutions ont été abordées et contrôlées en temps réel par le maître d’ouvrage qui disposaient ainsi d’une maquette virtuelle évoluant avec ses choix et décisions ainsi qu’avec les propositions de l’architecte. Le plan et la volumétrie correspondent exactement à leur souhait du fait de l’interactivité instantanée avec lui.

Le choix du type de conception est primordial pour l’avenir et la vie entière du bâtiment. Le bâtiment sera passif. PassivAct à contribué à ce choix grâce à la lecture des articles définissant les concepts des maisons passives par le maître d’ouvrage.

Les matériaux ont aussi une grande importance afin de limiter l’énergie grise nécessaire à la construction puis celle qui le sera lors de la déconstruction. Le bois a été retenu tant pour la structure que pour l’apparence.

Les équipements devraient enfin permettre la production d’énergie in situ, grâce à des capteurs thermiques et photovoltaîques.

Les premières images sont ci-après. Elles doivent être soumises à l’architecte des bâtiments de France pour avis avant de poursuivre.


LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort - © Voyelles - J-M Pupille - Architecte maison passive à Toulouse

Vue sud-est



LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort - © Voyelles - J-M Pupille - Architecte maison passive à Toulouse

Vue sud



LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort - © Voyelles - J-M Pupille - Architecte maison passive à Toulouse

Vue sud-ouest



LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort - © Voyelles - J-M Pupille - Architecte maison passive à Toulouse

Vue nord-ouest



LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort - © Voyelles - J-M Pupille - Architecte maison passive à Toulouse

Vue nord-est



LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort - © Voyelles - J-M Pupille - Architecte maison passive à Toulouse

Vue aérienne



LesSaules, une maison passive à ossature bois à Saint-Symphorien près de Niort - © Voyelles - J-M Pupille - Architecte maison passive à Toulouse
Vue aérienne d’ensemble


Sommaire - Article suivant