Les dangers du chauffage électrique

Les actualités des maisons passives
Le titre de cet article n’est rien d’autre qu’un constat de l’UFC « Que Choisir » publié dans un rapport intitulé « Coûts cachés du chauffage électrique » et sous-titré « Face à̀ la mise sous tension de la facture d’électricité du consommateur, une véritable transition s’impose ». L’association donne un avis différent et bienvenu face à ceux assénés par le lobbying de certains producteurs qui ne seront pas cités du fait de leur nombre trop important ;-)

Le suréquipement des ménages français en convecteurs électriques, du fait de leur prix ridicule, a entraîné un surdimensionnement considérable du parc de production d’électricité ainsi que des réseaux de transport du courant. Ce double surdimensionnement entraîne des coûts, qui sont payés par l’ensemble des consommateurs. Autrement dit, les utilisateurs de chauffage électrique payent nettement moins que les coûts qu’ils génèrent, et les autres payent bien plus qu’ils ne le devraient. Mais attention au retour de bâton. La fixation du prix de l’énergie en fonction du niveau de consommation risque de provoquer une différence du prix de l’énergie de 80 % par rapport aux autres usagers. Il s’agit là, selon le président de l’association, d’une « Grenade dégoupillée » et donc prête à exploser. La rénovation énergétique et un système de bonus-malus pourraient être une solution au problème que l’augmentation du prix de l’énergie ne peut qu’amplifier.

L’article « L’UFC pourfend le chauffage électrique » du site lemoniteur.fr fait un résumé du rapport « Coûts cachés du chauffage électrique » disponible sur le site quechoisir.org.