Maison passive : définition

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives

L'expression maison passive ne correspond pas à un type de bâtiment dans lequel toute énergie de chauffage serait inutile, mais à la définition d'un concept de maison bioclimatique optimisée dans lequel la puissance de chauffage qui peut être amenée par de seul réseau d'une VMC double flux performante est suffisante pour maintenir une situation de confort toute l'année. Le niveau d'efficacité énergétique à atteindre par chaque élément de construction, isolation du sol, des murs et du toit, fenêtres passives triple vitrage, VMC double flux, puits provençal… doit être uniquement défini et optimisé grâce aux calculs thermiques.

Les limites du chauffage par l’air on conduit à donner une définition de la maison passive et à découvrir les conséquences du Concept avec notamment l'effet rebond qui découle de leur existence même, ou encore à préciser que même les maisons passives ont besoin d'un système de chauffage. Les critères du label "Maison passive" ont enfin été définis pour s'assurer du fait qu'une maison est réellement passive quand elle les respecte et qu'elle peut être certifiée en temps que tel par un tiers indépendant, lui même agréé par le Passihaus Institut. L'intérêt de la certification est alors de de s'assurer que prétentions et réalité vont dans le même sens, qu'il s'agisse d'un projet neuf ou d'une rénovation. Le seul organisme agréé en France est l'association La Maison Passive.

Le concept Maison passive : genèse et définition …