Prêt "Croissance verte" : le passif public désormais éligible

L'association La Maison Passive France

Les bâtiments publics labellisés Bâtiment Passif Plus et Bâtiment Passif Premium sont désormais éligibles au prêt « Croissance verte » de la Caisse des Dépôts.

La Caisse des Dépôts propose une enveloppe de prêts de 20 milliards d’euros à l’ensemble du secteur public local, dont 5 milliards d’euros de prêts « Croissance verte » réservés au financement de projets liés à la transition écologique et énergétique. Cette enveloppe s’adresse aussi bien aux petites communes qu’aux grandes collectivités, ainsi qu’à leurs groupements, en métropole et en Outre-Mer, pour leurs investissements publics de long terme…

Lire la suite sur le site d'origine


Ma propre énergie

Ma propre énergie

Construire passif est une démarche économique à long terme mais aussi une démarche écologique du fait du peu d'énergie nécessaire pour assurer en permanence un confort maximum à ses occupants. Les concepts passifs n'ont par contre aucune incidence sur les besoins énergétiques spécifiques qui concernent tous les matériels que nous utilisons tous au quotidien : réfrigérateur, machines à laver, plaques de cuisson, four… télévision, box internet, téléphone, ordinateur… L'énergie électrique est indispensable à leur fonctionnement. Elle peut bien sûr provenir, par facilité, des centrales nucléaires ou thermiques des producteurs nationaux d'énergie mais il existe d'autre solutions. Un kit photovoltaïque peut produire une part importante de cette énergie mais ce n'est pas toujours possible. Il existe une autre alternative, toujours possible, verte, démocratique et citoyenne. Elle consiste à se réapproprier la production d'électricité pour limiter notre dépendance au nucléaire et aux énergies fossiles avec Enercoop et Energie partagée.

Comme quelques dessins valent mieux que de longs discours et qu'ils soient bien plus amusants, allez donc faire un tour sur la BD "Ma propre énergie" pour en savoir plus.