Inertie, confort et énergie

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives

L'inertie thermique accessible d'une maison passive améliore fortement le confort dans toutes les régions de France, tout en diminuant la consommation d'énergie de chauffage en hiver et en éliminant généralement le recours à la climatisation en été grâce à l'aide indispensable de la ventilation nocturne par les fenêtres passives et la VMC double flux. Lorsque le mode de construction ne permet pas d'en bénéficier suffisamment, il est possible de la créer grâce, notamment, à un puits provençal hydraulique. C'est la conclusion d'une série d'article sur l'Inertie Thermique disponible sur ce site qui peut être résumé ainsi :


Inertie thermique + ventilation nocturne = confort + économie d'énergie…

Lire l'article de notre rubrique infos et concept…


Inertie thermique potentielle et inertie thermique réelle

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives

L'inertie thermique d'une construction, notamment dans une maison passive, permet théoriquement d'améliorer le confort et de diminuer la consommation d'énergie. Attention toutefois à ne pas confondre le potentiel d'une paroi et la réalité de la performance à attendre. L'inertie thermique doit être parfaitement accessible dans un système dynamique pour fonctionner, pour que de potentielle, son efficacité devienne vraiment réelle…

Lire l'article de notre rubrique infos et concept…


Puits provençal et inertie thermique déportée

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives

Sans inertie thermique, les risques de surchauffe estivale sont fréquents. C'est très souvent le cas dans les maisons passives très vitrées notamment dans les régions françaises les plus chaudes du sud de la France. Les maisons à ossature bois sont particulièrement sensibles à ce risque qui est augmenté en l'absence d'une ventilation nocturne suffisante. Il existe une solution qui permet de trouver à l'extérieur l'inertie thermique qu'il manque à l'intérieur, et d'augmenter simultanément la qualité de la ventilation en terme de débit et de température : il s'agit d'un puits provençal hydraulique post VMC double flux…

Lire l'article de notre rubrique infos et concept…


L'inertie thermique ne fonctionne pas sans ventilation

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives

Pour qu'une paroi puisse stocker de la chaleur, il faut qu'elle en soit capable. Son matériau doit être lourd, conducteur et capable de stocker le plus de chaleur possible par unité de volume. Ces conditions qui paraissent évidentes ne sont toutefois pas suffisantes. Il faut, avant tout, que cette paroi soit plus fraiche que l'ambiance dans laquelle elle est située, sinon son inertie thermique ne pourra pas fonctionner quel que soit son potentiel. La ventilation nocturne, naturelle par ouverture des fenêtres ou mécanique par la VMC double flux éventuellement associée un puits provençal peut évacuer la chaleur superflue…

Lire l'article de notre rubrique infos et concept…


Guide des exigences en matière de ventilation

Maison Passive : Maîtrisons l'énergie pour maîtriser l'avenir

Le secrétariat d’Etat à la simplification a annoncé jeudi 23 juin la publication d’un supplément au guide « Construire sain », qui se concentre sur les aspects aération et ventilation des bâtiments.

Depuis 2013, le guide « Construire sain » répertorie les différentes réglementations en vigueur pour la mise en conformité des bâtiments. Il s’adresse aux maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre, et concerne aussi bien la construction neuve que la rénovation.
Ces dernières années, la veille scientifique et technique dans le domaine du bâtiment et la veille sanitaire ont conduit à détecter des sources et des conditions de pollution présentant des risques pour la santé. Les travaux de recherche ont déjà permis d’évaluer de façon précise les…

Lire la suite sur le site d'origine


Les plantes ne dépolluent pas l'air intérieur

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives

Non, les plantes ne dépolluent pas l'air intérieur de nos maisons passives ou non. Cela ne veut pas dire que les plantes ne sont pas efficaces pour dépolluer, certaines en sont même parfaitement capables, cela veut simplement dire que l'utilisation qui en est faite dans nos locaux n'est pas efficace. La quantité de plantes mise en œuvre y est largement insuffisante. Le rôle de la dépollution de l'air intérieur est celui de la VMC, notamment celui de la VMC double flux dont les débits très importants ne sont pas divisés par un facteur souvent supérieur à 5 du fait de grilles de ventilation hygroréglables destinées à limiter les déperditions de chaleur par renouvellement d'air des VMC simple flux…

Lire la suite…