Comment baisser le prix de construction?

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Une des solutions pour maîtriser le prix de tout bâtiment, mais notamment lorsqu'il correspond à la définition d'une maison passive dont le son coût de construction dépasse généralement 1650€ TTC/m2, pourrait consister à industrialiser un processus de construction évolutive, adaptable à chaque climat et fortement personnalisable dans son apparence. Cette solution passerait nécessairement par la création de modèles de base à destination de tout architecte ou constructeur, donc transportable et utilisable partout en France ou ailleurs, dans les climats les plus froids comme les plus chauds. La mise en œuvre d'une maison à ossature bois, sur plan préalablement défini, mais légèrement modifiable, éventuellement en kit pour faciliter l'autoconstruction totale ou partielle, est pratiquement la seule solution qui corresponde à ces conditions.

Même s'il existait un procédé industriel aussi performant et aussi souple, de nombreuses solutions pourraient être mises en œuvre en parallèle pour baisser encore le prix de construction :
  • Choisir un terrain déjà viabilisé comportant peu de cheminements internes qui coûtent cher à l'achat et en travaux de voirie comme de réseaux
  • Déporter les locaux annexes en dehors de la zone chauffée comme le garage ou un atelier
  • Différer la réalisation de certains travaux, comme les locaux annexes par exemple
  • Améliorer la compacité du projet
  • Simplifier l'architecture
  • Réduire la surface habitable
  • Orienter le bâtiment face au sud pour bénéficier des apports solaires en hiver tout en pouvant s'en protéger en été grâce à des pare-soleil afin de pouvoir baisser les performances thermiques par ailleurs
  • Éviter les ouvertures à l'est et à l'ouest pour éviter les risques de surchauffe en été
  • Prévoir des plantations capables d'ombrager le bâtiment dans toutes les directions sauf le sud pour éviter le recours à la climatisation en été tout en améliorant les apports solaires en hiver
  • Placer tous les appareils qui produisent de la chaleur dans la construction sauf s'ils en produisent trop en été
  • Porter le plus grand soin à la réalisation des travaux d'étanchéité à l'air dont l'efficacité peut également permettre de baisser les performances par ailleurs
  • Utiliser un procédé de construction moins onéreux
  • Utiliser des matériaux de construction différents
  • Agrandir les baies vitrées au sud plutôt que d'augmenter leur nombre
  • Augmenter l'épaisseur des isolants les moins chers en priorité, souvent le sol et le toit
  • Utiliser des systèmes multifonctions plutôt que plusieurs équipements à l'exemple d'un pare-soleil qui sert d'abri à la terrasse et, de plus, produit de l'électricité, d'un monosplit ou d'une batterie hydraulique qui peuvent tous deux chauffer ou rafraîchir…
  • Réaliser des travaux en autoconstruction…

Les actions de cette liste non exhaustive peuvent, bien sûr, se cumuler en tout ou partie pour, au final, baisser un peu ou vraiment faire fondre le montant de l'investissement initial.



Définition   Principes


Essentiel   Actualités   Concepts