Pour tout savoir sur…


Les concepts des maisons passives - Jean-Michel Pupille - Architecte maison passive - Agence d'architecture Voyelles - Toulouse - Haute-Garonne (31) - Occitanie - France





 Principes   Sommaire   Actualités   Exemples 

16-2 - Estimation des prix de construction (V2017)

Le sommaire des conceptsSachant qu’une maison de 100m2 habitables vaut 150k€TTC, combien vaut une maison d’une surface de 150m2 strictement indique par ailleurs ?

La réponse à cette question sera quasiment toujours la même : le prix de la petite maison étant de 150k€TTC pour 100m2, soit 1500€TTC/m2, celui de la grande sera de 150m2*1500€TTC/m soit 225k€TTC. Cette estimation est elle vraie ou fausse?
Lire l'article…

16-6 - Comment baisser le prix d'une maison passive? (V2017)

Le sommaire des conceptsUne des solutions pour maîtriser le prix de tout bâtiment, et notamment de ceux qui correspondent à la définition d'une maison passive, pourrait consister à industrialiser un processus de construction évolutive, adaptable à chaque climat et fortement personnalisable dans son apparence à l’image du mode de fabrication de nos véhicules. Cette solution passerait nécessairement par la création de modèles de base à destination de tout architecte ou constructeur, donc transportable et utilisable partout en France ou ailleurs, dans les climats les plus froids comme les plus chauds. La mise en œuvre d'une maison à ossature bois, sur plan préalablement défini, mais légèrement modifiable, éventuellement en kit pour faciliter l'autoconstruction totale ou partielle, est pratiquement la seule solution qui puisse satisfaire à toutes ces conditions.

Même s'il existait un procédé industriel aussi performant et aussi souple, de nombreuses solutions pourraient être mises en œuvre en parallèle pour baisser encore le prix de construction :…
Lire l'article…

16-7 - Les calculs thermiques limitent les prix des maisons passives (V2017)

Le sommaire des conceptsLe prix d'une maison passive optimisée dépend, entre autres, de sa forme, de sa taille et des choix techniques mis en œuvre ainsi que de son architecture. Même quand deux maisons de ce type ont tous ces points en commun, mais que leur situation géographique, leur altitude ou leur orientation varient indépendamment ou simultanément, l'une située sur le flan nord du massif des Vosges et l'autre au soleil de Hyères au bord de la Méditerranée par exemple, leur prix varie aussi de manière très importante, car elles n'ont que très peu de points communs sur le plan thermique…
Lire l'article…

16-3 - Comparaison entre prix et budget (V2017)

Le sommaire des conceptsLe prix d'une maison passive, ou seulement RT2012, et le budget complet de l'opération qui comprend tous les coûts, du jour ou l'idée a germé jusqu'à celui de la remise des clés, sont deux choses totalement différentes. Le prix du projet, même à ce niveau de performance, malgré les surcoûts qui en sont les conséquences, en incluant bien sûr le pare-soleil indispensable au confort d'été et même les locaux annexes, tels un garage, un atelier ou un abri de jardin, ne représente parfois que moins de la moitié du budget prévisionnel global! Les raisons en sont multiples…
Lire l'article…

16-1 - Le prix d'une maison passive n'a pas de prix (V2017)

Le sommaire des conceptsUne des recherches les plus fréquentes sur les maisons est celle qui consiste à essayer de savoir quel peut être leur prix de construction, de préférence leur prix au m2 habitable, afin de déterminer le prix global d'une autre de même performance en fonction de sa propre surface.

Ce prix, s'il existait, n'aurait pas de prix parce qu'il permettait la réalisation rapide et précise de l'estimation d'un projet lors de la phase de conception et la mise en œuvre immédiate des bonnes décisions.…
Lire l'article…

16-8 - Effet de seuil thermique en maison passive (V2017)

Le sommaire des conceptsLes calculs économiques de bâtiments, notamment des maisons passives, démontrent que le montant prévisionnel des travaux est impossible à déterminer correctement sur la base unique des prix au m2 habitable et de cette surface. Une estimation réaliste peut toutefois être obtenue rapidement sur la base du prix global d'un modèle similaire au projet et de son prix au m2 supplémentaire tel que précisé dans l'article « Estimations des prix de construction ». Malgré des estimations plus fiables, les erreurs peuvent encore se mesurer en dizaines de milliers d’euros quand le kilowatt heure à économiser pour respecter le critère maximal du besoin de chauffage des maisons passives, implique un changement de conception, notamment un changement d’équipement, de matériau ou pire encore, de mode de construction…
Lire l'article…

12-7 - Les VMC double flux fonctionnent aussi en été (V2017)

Le sommaire des conceptsLe rôle des VMC double flux en hiver

Les VMC Double Flux sont dotées d'un échangeur, capable de récupérer une grande partie de la chaleur contenue dans l'air vicié extrait du logement, pour la transmettre à l'air neuf. Cette définition sous-entend que l'air vicié est chaud ou tout au moins, plus chaud que l'air neuf. C'est effectivement le cas en hiver puisque l'air intérieur est à une température proche de 20°C, alors que la température extérieure peut être négative. Sans cet équipement, la chaleur de l'air vicié aurait été perdue.
Lire l'article…

9-8 - Forme des bâtiments et conséquences (V2017)

Le sommaire des conceptsLa forme d’une construction, passive ou non, ou plutôt la proportion entre sa surface habitable et celle de ses parois déperditives est caractérisée par son coefficient de compacité défini dans l’article « Compacité des bâtiments et conséquences ». À forme identique, ce ratio est invariable quelle que soit la taille du bâtiment…
Lire l'article…

7-1 - Incidences de l'étanchéité à l'air en maison passive (V2017)

Le sommaire des conceptsDans les bâtiments très anciens, la ventilation ne posait aucun problème. La difficulté était plutôt de se protéger des fuites généralisées et incontrôlées, en définitive, des défauts d'étanchéité à l'air. Dans des constructions plus récentes et plus étanches, la ventilation était en grande partie assurée par l’ouverture des fenêtres. Autant dire que l’air n'était vraiment de bonne qualité que pendant un laps de temps très court. Quelques minutes après la fermeture des fenêtres, le CO2 et l’humidité de l’air envahissaient à nouveau les locaux. Des systèmes de ventilation naturelle, notamment par des grilles de ventilation sur les façades ou par effet de cheminée, ont alors été mis en place pour améliorer la ventilation. Le problème est que ce mode de ventilation n’est pas constant puisqu’il dépend des conditions climatiques extérieures et qu’il ne peut donc pas être facilement contrôlé. Pour assurer un fonctionnement régulier et permanent, la…
Lire l'article…

5-4 - L’intérêt insoupçonné des sas (V2017)

Le sommaire des conceptsLes concepts bioclimatiques et passifs n’impliquent pas nécessairement la mise en œuvre d’un sas qui présente pourtant des intérêts très largement sous-estimés pour les raisons qui ne sont généralement pas celles qui viennent immédiatement à l'esprit…
Lire l'article…