Actif pour construire passif (V2016)

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
• Pensez-vous que le climat change vraiment ?
• Pensez-vous que l’écologie doit être un élément essentiel des choix politiques?
• Pensez-vous que l’écologie est d’intérêt public ?
• Pensez-vous qu’il est nécessaire d’agir plutôt que de ne rien faire ?
• Pensez-vous que ne rien faire, c’est se tirer une balle dans le pied ?
• Pensez-vous que le nombre d’actions compte autant que l’importance de chacune ?
• Pensez-vous que vous êtes au moins en partie responsable de la pollution ?
• Pensez-vous que vous pouvez compenser une petite partie de l’inconscience écologique de vos voisins proches ou lointains ?
• Pensez-vous que l’écologie peut participer à la réduction de notre dépendance énergétique ?
• Pensez-vous que la nature à des limites et qu’il ne sera pas toujours possible d’y trouver tout ce qu’il nous serait nécessaire ?

Vous venez de lire 10 questions. Comptez le nombre de réponses affirmatives. Si vous avez répondu oui partout, c’est parfait. Vous avez un esprit particulièrement écologique.

Mais concrètement qu’avez-vous fait pour limiter votre impact ?

• Avez-vous limité votre consommation d’énergie en améliorant l’isolation de votre construction ?
• Avez-vous fait installer des panneaux thermiques pour produire une partie importante de votre eau chaude sanitaire ?
• Avez-vous fait installer des panneaux photovoltaïques pour produire au moins une partie de l’énergie que vous consommez ?
• Avez-vous participé à des actions permettant la production d’énergie non polluante, par des éoliennes ou des microcentrales photovoltaïques, pour vous, mais aussi pour d’autres ?
• Achetez-vous votre électricité auprès de producteurs garantissant l’origine écologique de leur production ?

Je ne connais pas vos réponses. Et c’est donc à vous de juger de votre comportement, de vos initiatives identifiées par ces questions ou d’autres à vous poser.

Mais, au fait, quelles sont les actions de ce site et donc en partie les miennes ?

L’écologie est le domaine de réflexion qui étudie les interactions entre les êtres vivants et la nature. De par son niveau d’évolution et le nombre d’individus, l’homme est, parmi les êtres vivants, celui qui provoque, de très loin, le plus d’interactions avec ses semblables, les autres espèces et la nature. Parce que ses activités augmentent sans cesse et touchent tous les domaines, il ne peut pratiquement pas agir sans incidence sur son environnement proche ou lointain. La multiplicité des secteurs d’activité fait de l’écologie une science globale qui interagit avec toutes les autres. Vaste et complexe, personne ne peut prétendre la cerner en totalité.

La politique devrait être une fraction de cette écologie globale et non l’inverse. Si la politique est indispensable à la prise en compte de l’écologie, ce sont les actions concrètes qui comptent vraiment, car ce sont elles qui minimisent notre impact sur la planète. Toutes les actions comptent, les plus simples comme les plus complexes, les plus efficaces comme les plus dérisoires à condition que leur nombre soit très important.

L’efficacité énergétique est un domaine privilégié de l’écologie qui doit être mis en parallèle à la production d’énergie. Les deux ne sont pas totalement liés, mais ils doivent fonctionner en symbiose pour être le plus efficace possible. Leurs actions conjuguées peuvent être considérables. Les constructions écologiques sont les lieux privilégiés de leur mise en œuvre simultanée parce que, limiter le besoin d’énergie, c’est limiter la nécessité de la produire en polluant. Il en va de la responsabilité de tous les concepteurs.

L’action de ce site consiste à participer au développement et à la diffusion des concepts de construction écologique et plus particulièrement de ceux des maisons passives et des bâtiments à énergie positive grâce notamment à la rubrique « infos et concepts » qui peut vous aider à devenir …

Actif pour construire Passif

Il faut pas mal d’énergie pour y arriver, mais celle-là au moins, elle ne pollue pas. C’est peu, mais c’est une partie de cette écologie pratique qui divulgue le savoir pour passer à l’action en connaissance de cause.