4-12 - Même les maisons passives ont besoin d'un système de chauffage (V2016)

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Quiconque s'intéresse aux maisons passives peut lire très fréquemment, sur Internet comme dans la presse, des articles indiquant qu'une maison passive est une maison sans chauffage. Cette affirmation est totalement fausse.

Une maison passive nécessite impérativement
un système de chauffage pour les jours les plus froids.

Les critères des maisons passives au label Passivhaus en attestent à eux seuls. Une maison n'est en effet passive que si, entre autres, son besoin de chauffage est au maximum de 15kWheu/m2Shab/an ou si la puissance de son système de chauffage est inférieure à 10W/m2Shab. Pourquoi donc y aurait-il une limite sur le besoin et la puissance de chauffage, s'il n'y avait aucun besoin de production de chaleur? Le concept maison passive serait simplement aberrant et n'aurait, à l'évidence, pas l'aura considérable qui nous lui connaissons. Comme le label Passivhaus est unanimement reconnu pour sa qualité, cette seule remarque est la preuve incontestable du fait qu'une maison passive n'est pas une maison sans chauffage. Persister à le prétendre serait à minima une preuve de la méconnaissance ou de l'incompréhension du concept. Après la lecture de cet article, ce serait bien pire…

Le concept initial de maison passive consiste à améliorer les performances d’une construction jusqu’à ce que le niveau des besoins soit suffisamment bas pour que le peu de chaleur, qui peut être amenée grâce au renouvellement de l'air insufflé par la ventilation double flux, puisse maintenir une situation permanente de confort sans système de chauffage traditionnel. La puissance maximale du système de chauffage qui est alors de 10W/m2Shab , tel que précisé dans l'article "Les limites du chauffage par l'air", est distribuée par le réseau de la VMC. Dans cette situation, les constructions passives réalisées en Allemagne ont un besoin de chaleur de 15kWheu/m2Shab/an. Par extension, toute construction dont le besoin de chauffage est limité à 15kWheu/m2Shab/an est considérée passive.

Dans les régions Françaises les plus froides, une maison est passive dans les mêmes conditions qu'en Allemagne donc quand la puissance du système de chauffage, limitée à 10W/m2Shab, peut être amené grâce au réseau de la VMC. Dans un tel contexte, aucun système de chauffage n'est donc visible. La disparition d'un tel équipement, que la tradition nous a toujours imposé, est probablement une des causes de l'affirmation selon laquelle une maison passive est une maison sans chauffage.

Dans les régions plus chaudes, le concept de « Maison passive » permet de limiter seulement le besoin de chauffage à 15kWheu/m2Shab/an. Pousser la performance jusqu'à atteindre une puissance limitée à 10W/m2SHab serait un non-sens économique d'autant plus important que les hivers sont relativement doux. La surépaisseur des isolants qui serait alors nécessaire ne serait utile que seulement quelques jours par an et même inutile certaines années. Dans ce cas, la puissance du système de chauffage supérieure à 10W/m2SHab ne peut pas être entièrement fournie par le réseau de la VMC. Un équipement supplémentaire de chauffage est alors nécessaire pour produire la chaleur manquante. Cet apport supplémentaire peut être limité à la puissance fournie par les sèche-serviettes. Ce système de chauffage, pour le moins succinct, peut également passer inaperçu et contribuer à propager l'idée fausse selon laquelle un maison peut être confortable en toute circonstance sans système de chauffage quand elle est passive.

En résumé :

  • Non, une maison passive n'est pas une maison sans système de chauffage
  • Oui, une maison passive nécessite de chauffer, mais très peu et uniquement les jours les plus froids.
  • Le réseau de chauffage d'une maison passive peut se résumer à celui de sa VMC double flux déjà présent dans une maison passive


Article précédent sur le sujet
 

Sur le même sujet
Les maisons passives

  • 4-13 - Efficacité comparée des VMC double flux (A venir)