7-3 - L'étanchéité à l'air et la mise en œuvre (V2016)

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Les défauts prévisibles d'étanchéité à l'air des constructions, avec les conséquences qui en découlent, tant sur les plans de la consommation de chauffage, que du confort ou encore de la pérennité du bâtiment doivent être étudiés dès la phase de conception, en neuf comme en rénovation, au même titre que le sont les aspects fonctionnels, esthétiques ou techniques. Agir plus tard sur le chantier est, la plupart du temps, impossible. Les modes de construction doivent bien sûr être impérativement pris en compte parce qu'ils nécessitent des solutions spécifiques, comme, par exemple :
          • la mise en œuvre de joints à la jonction de murs en béton banché,
          • la réalisation d'enduits traditionnels étanches sur les faces intérieures des murs de façade en blocs de béton, en briques ou en béton cellulaire,
          • la pose jointive de membranes sur les murs à ossature bois ou sous les charpentes industrielles des toitures…

Prévoir le bon type d'étanchéité, au bon endroit, avec le bon produit, en particulier grâce aux plans de détail, est indispensable mais pas suffisant. Si toute solution permettant d'éviter un risque de défaut d'étanchéité doit être privilégiée, les percements de l'enveloppe étanche, à limiter bien sûr au strict minimum, sont parfois inévitables. Une mise en œuvre de qualité doit alors être réalisée de manière ne pas laisser un défaut connu gâcher la qualité attendue. Un percement provoqué volontairement, par nécessité, doit faire l'objet d'une réparation immédiate de la part de l'intervenant qui l’a réalisé. Le risque de défaut d'étanchéité par accident existe également. Ne rien dire et ne rien faire doit être un comportement banni de tous les chantiers. Tôt ou tard, le défaut apparaîtra. Il doit donc être impérativement réparé immédiatement tant que c'est facile et faisable. Intervenir plus tard sera probablement bien plus difficile, voire même quasiment impossible, et plus onéreux. Restituer l'étanchéité après percement, volontaire ou non, est une garantie de la pérennité des bâtiments parce qu'il réduit les incidences des défauts d'étanchéité.

L'enveloppe d'un bâtiment doit être prévue étanche lors de la conception
L'étanchéité à l'air doit être respectée lors de la mise en œuvre
L'étanchéité à l'air garantit la pérennité des bâtiments

Le respect mutuel du travail de chaque intervenant devient capital lorsque la qualité de l'étanchéité à l'air doit être garantie à court comme à long terme. La vidéo suivante fait le tour de quelques solutions à mettre en œuvre en fonction du mode de construction…




En résumé :

  • L'enveloppe d'un bâtiment doit être prévue étanche lors de la conception
  • L'étanchéité à l'air doit être respectée lors de la mise en œuvre
  • La garantie de l'étanchéité à l'air garantit la pérennité des bâtiments
  • L'étanchéité à l'air doit être garantie
  • Le respect mutuel entre intervenants est un gage de réussite de l'étanchéité à l'air

Article précédent sur le sujet
 

Sur le même sujet
L'étanchéité à l'air

  • 7-4 - Le contrôle de l'étanchéité à l'air (A venir)
  • 7-5 - L'étanchéité à l'air en résumé (A venir)