11-7 - Les fenêtres triple vitrage sont elles indispensables dans une maison passive? (V2017)

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
• Doit-on toujours installer des fenêtres triple vitrage dans une maison passive? La réponse est claire : non, il n'est pas indispensable d'installer systématiquement des fenêtres passives dans une maison au label Passivhaus.

Une des caractéristiques de ce label est de laisser à chacun la liberté de choix de tous les matériaux et matériels à mettre en œuvre. Le principe de compensation s'applique alors afin de satisfaire pleinement à tous les critères du label. La qualité supérieure d'une prestation peut ainsi compenser les défauts d'une autre. Enfin, en principe, car…

• Dans ces conditions, est-on libre de choisir des menuiseries seulement dotées de doubles vitrages, mais bien moins chères? La réponse est là encore similaire : non, dans la plupart des climats français, il n'est pas possible d'utiliser des menuiseries double vitrage tant du fait de l'obligation de respecter les critères du besoin de chauffage que pour améliorer le confort.

Il n'est pas possible de faire certains choix, car un gendarme veille au respect des critères du label. Il s'agit du logiciel de calcul thermique des maisons passives, le PHPP. Le label n’impose rien, mais le niveau de performance à atteindre est tel qu’il n’y a pas vraiment le choix. Les menuiseries passives sont généralement indispensables. Les calculs thermiques et économiques les imposent la plupart du temps. Sauf dans les climats français les plus chauds, même en usant de surqualités thermiques importantes dans toutes les autres prestations, les limites de la conception, celles de la technique ainsi que les prix de constructions exorbitants qui découleraient de leur absence rendent, en effet, tout autre choix quasiment toujours impossible.

• Dans les climats les plus chauds, peut-on alors se passer de menuiseries passives? Et bien, la réponse devrait être généralement non, dans les climats français les plus chauds il n'est pas possible de se passer des menuiseries triple vitrage sauf si les mots climatisation et confort d'été sont sans importance pour celui qui décide de ne pas en installer.

Les fenêtres passives ont été principalement développées pour les régions froides afin de conserver au mieux la chaleur à l'intérieur des constructions pendant la période hivernale et de limiter en conséquence les besoins de chauffage. Comme l'isolation d'une paroi fonctionne dans les deux sens, de l'intérieur vers l'extérieur, mais aussi en sens inverse, les fenêtres passives ont aussi l'énorme avantage d'empêcher la chaleur de pénétrer à l'intérieur des constructions, en période de canicule, par conduction au travers des châssis et des vitrages. Les fenêtres ont des performances largement inférieures à celles des façades opaques et laissent donc pénétrer plus de chaleur à l'intérieur. Utiliser des menuiseries moins performantes pourrait alors conduire à la nécessité de climatiser, notamment lorsque les projets sont dotés de larges baies vitrées, même totalement ombragées en été. Le rôle des fenêtres passives en période estivale est donc de bloquer la chaleur à l'extérieur pendant la journée et de limiter en conséquence les besoins de rafraîchissement qui pourront alors être fournis par un simple puits provençal et non par un climatiseur.

Au-delà de la limite des besoins énergétiques en hiver comme en été, le confort en toute saison est un élément déterminant des maisons passives. Réduire les apports solaires au bon moment, limiter l'amplitude des augmentations de la température de l'air grâce à l'inertie thermique, notamment l'inertie par absorption, ou encore éviter les courants d'air froid ou chaud grâce à l'étanchéité à l'air et à la VMC double flux sont des actions certes déterminantes, mais insuffisantes. Notre confort dépend en effet aussi des différences de température entre les parois de tous les locaux que nous occupons. Les menuiseries passives limitent la différence de température entre l'air intérieur et les vitrages ainsi qu'entre les parois vitrées et celle qui ne le sont pas. Elles améliorent donc notre confort grâce à une température ressentie bien plus stable et plus homogène.

D'un point de vue énergétique, les menuiseries passives triple vitrage ne sont pas toujours indispensables dans les maisons passives. Lorsque le confort prime, elles le deviennent pourtant sans le moindre doute, dans la plupart des régions françaises, même les plus chaudes. Il peut également arriver que ce soit aussi le cas d'un point de vue économique, lorsque le prix de la surqualité, résultant du principe de compensation par ailleurs, dépasse l'augmentation du prix entre des menuiseries double et triple vitrage.

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.

En résumé :

  • Non, d'un point de vue énergétique, les fenêtres passives ne sont pas toujours indispensables dans une maison passive, notamment dans les régions les plus chaudes
  • Oui, du point de vue du confort, les fenêtres triple vitrages sont fortement conseillées dans toutes les régions françaises, y compris dans les régions les plus chaudes
  • Installer des fenêtres passives ou non dans une maison passive ne peut résulter que du calcul thermique PHPP


Article précédent sur le sujet
  

Sur le même sujet
Les fenêtres pour maison passive