Pour tout savoir sur…


Les concepts des maisons passives par Jean-Michel Pupille - Architecte - Agence d'Architecture Voyelles - Toulouse - 31 - Haute-Garonne - Occitanie - France


Définition   Concept de base   Sommaire   Actualités

9-5 - Compacité des bâtiments et architecture (V2017)

Réécriture complète…

Ce nouvel article sur la compacité est essentiellement destiné à démontrer qu’une maison passive compacte n’est pas nécessairement un cube très souvent jugé sans intérêt, mais une source de propositions architecturales classiques ou modernes dont la qualité peut être appréciée par tous. La quasi-totalité des projets présentés sur ce site pourrait d'ailleurs servir d’illustration…
Lire l'article…

9-3 - Compacité des bâtiments ou double peine (V2017)

Mise à jour…

Une maison passive doit être compacte parce qu’à surface habitable identique, la surface globale de toutes les parois extérieures déperditives est alors plus petite. Dans ce cas, les déperditions spécifiques sont plus faibles et les dépenses énergétiques minimisées au quotidien alors que, contrairement à l'habitude, le prix initial des travaux a pourtant été lui aussi réduit proportionnellement à la baisse des surfaces des parois malgré l'augmentation des performances thermiques
Lire l'article…

9-2 - Compacité des bâtiments et urbanisme (V2017)

À climat extérieur et caractéristiques techniques identiques, il est évident qu'il sera plus difficile de chauffer un grand logement qu’un petit en hiver, et qu'il sera plus difficile de le rafraîchir en été. Il nécessitera une plus grande puissance de chauffage ou de climatisation pour atteindre rapidement la température de confort désirée et, une fois celle-ci atteinte, il nécessitera plus d’énergie pour la conserver…
Lire l'article…

9-1 - Compacité des bâtiments et conséquences (V2017)

Les études sur la compacité des bâtiments résultent non seulement de la recherche d’économie d’énergie à long terme, mais également de la limitation simultanée des prix grâce à la diminution des surfaces des parois extérieures. Le facteur de compacité doit permettre de déterminer l'influence précise de la forme avec pour unique objectif d'orienter des concepteurs vers les solutions à privilégier pour atteindre ces objectifs…
Lire l'article…

16-2 - Effet de seuil thermique en maison passive (V2017)

Les calculs économiques de bâtiments, notamment des maisons passives, démontrent que le montant prévisionnel des travaux est impossible à déterminer correctement sur la base unique des prix au m2 habitable et de cette surface. Une estimation réaliste peut toutefois être obtenue rapidement sur la base du prix global d'un modèle similaire au projet et de son prix au m2 supplémentaire tel que précisé dans l'article « Estimations des prix de construction ». Malgré des estimations plus fiables, les erreurs peuvent encore se mesurer en dizaines de milliers d’euros quand le kilowatt heure à économiser pour respecter le critère maximal du besoin de chauffage des maisons passives, implique un changement de conception, notamment un changement d’équipement, de matériau ou pire encore, de mode de construction…
Lire l'article…

16-1 - Estimations des prix de construction (V2017)

Sachant qu’une maison de 100m2 habitables vaut 150k€TTC, combien vaut une maison d’une surface de 150m2 strictement indique par ailleurs ?

La réponse à cette question sera quasiment toujours la même : le prix de la petite maison étant de 150k€TTC pour 100m2, soit 1500€TTC/m2, celui de la grande sera de 150m2*1500€TTC/m soit 225k€TTC. Cette estimation est elle vraie ou fausse?
Lire l'article…

2-3 - Trajectoires solaires (V2017)

Dès l’école primaire, et pendant toute la scolarité, on vous a appris, comme à moi d’ailleurs, que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. On nous a également expliqué que le soleil est à la verticale à midi en été. Certaines décisions sont même peut-être prises en fonction de ce savoir parfaitement établi et qui, pourtant, est parfaitement…
Lire l'article…

14-2 - Besoin ou puissance : quel critère de chauffage respecter? (V2017)

La création du concept des maisons passives à conduit à l'élaboration de 5 règles qui permettent de s'assurer qu'une construction est réellement passive tel qu'indiqué dans l'article "Les critères du concept Maison passive". Le critère le plus important, et aussi le plus difficile à respecter, est celui qui fixe les performances minimales du système de chauffage.
Lire l'article…

5-4 - L’intérêt insoupçonné des sas (V2017)

Les concepts bioclimatiques et passifs n’impliquent pas nécessairement la mise en œuvre d’un sas qui présente pourtant des intérêts très largement sous-estimés, notamment en construction passive.

Lire l'article…

11-7 - Les fenêtres triple vitrage sont elles indispensables dans une maison passive? (V2017)

• Doit-on toujours installer des fenêtres triple vitrage dans une maison passive? La réponse est claire : non, il n'est pas indispensable d'installer systématiquement des fenêtres passives dans une maison au label Passivhaus.

Une des caractéristiques de ce label est de laisser à chacun la liberté de choix de tous les matériaux et matériels à mettre en œuvre. Le principe de compensation s'applique alors afin de satisfaire pleinement à tous les critères du label. La qualité supérieure d'une prestation peut ainsi compenser les défauts d'une autre. Enfin, en principe, car…
Lire l'article…

11-6 - Ouverture des fenêtres dans une maison passive (V2016)

Une maison passive est en partie chauffée par ses fenêtres passives bien exposées vers le sud. Les ouvrir en hiver reviendrait non seulement à couper le chauffage mais, pire, à rafraîchir la construction à un moment ou le chauffage est indispensable… La conclusion logique serait donc qu'il n'est pas possible d'ouvrir les fenêtres sans remettre en cause l'objectif de confort et d'économie prévu lors de la conception, et donc le concept passif lui même. Qu'en est-il en réalité?…
Lire l'article…

11-5 - Méthode de pose des fenêtres dans une maison passive (V2016)

Une fenêtre passive peut voir ses performances augmenter ou baisser en fonction de la méthode de pose retenue. Le bilan thermique d'une maison passive varie dans le même sens. La mise en œuvre des menuiseries peut, en effet, réduire les apports solaires en hiver et augmenter inutilement le besoin de chauffage ou, au contraire, les augmenter trop en été en provoquant un risque de surchauffe. En applique intérieure ou extérieure, en tunnel ou en feuillure, avec un dormant isolé ou non, sur une appui de baie ou contre ce dernier, sous un volet roulant ou avec des volets battants, avec des joints expansibles ou seulement compressés… Les solutions possibles sont multiples et variées. La méthode de pose sans fuites d'air et sans risque de pénétration d'eau de pluie ne doit pas baisser le niveau de performance qu'une telle menuiserie est capable de fournir. Une fenêtre de moins bonne qualité mais bien posée peut être plus performante qu'une bonne fenêtre mal posée. Pour résumer, rien ne sert d'installer des fenêtres passives forcément plus chères, si elles ne sont pas correctement posées. Avant de jeter votre argent par la fenêtre, lisez donc cet article…

Lire l'article…

11-4 - Choix des fenêtres en maison passive (V2016)

La qualité thermique d'une maison passive varie en fonction de nombreux paramètres. Certains sont subits. Ils sont externes au projet et découlent du climat local ou de l'environnement proche comme lointain. D'autres peuvent être contrôlés. Ils sont spécifiques au projet et dépendent de sa conception d'ensemble. Dans un bâtiment passif optimisé, le choix d'un paramètre est totalement interdépendant de celui des autres. Le principe de compensation thermique du label Passivhaus permet, en effet, de respecter les critères du concept en équilibrant les défauts créés par certains composants grâce à la qualité des autres, sans limite prédéfinie. Le niveau de performance thermique global minimal à atteindre, au moins quatre fois supérieur à la RT2012, est toutefois tellement élevé que les limites qualitatives s'imposent d'elles-mêmes lors de la réalisation des calculs. La qualité thermique des menuiseries est un des principaux éléments, au choix du concepteur, qui peut permettre de respecter ces critères…
Lire l'article…

11-3 - Bilan thermique d'une fenêtre passive (V2016)

Les fenêtres passives sont les radiateurs qu'une maison passive et bioclimatique n'a pas par ailleurs. Elles doivent être capables d'amener plus d'énergie qu'elles n'en perdent au travers de tous les matériaux qui les composent, les cadres tout autant que les vitrages. Elles doivent de plus être étanches à l'air et à l'eau. Leur bilan thermique doit pouvoir être établi avec certitude en prenant en compte tous les critères qui permettent de s'assurer que ce sera bien le cas. L'objectif de cet article est de les décrire, de définir les principes de calcul et de donner un aperçu des énormes différences de performances que ces menuiseries peuvent atteindre en comparaisons de fenêtres classiques…
Lire l'article…

11-2 - Choix du type de vitrage en maison passive (V2016)

Le choix des vitrages d'une maison passive dépend du contexte global du projet, mais aussi ce celui très localisé de chaque fenêtre et porte-fenêtre, avec les conséquences contrôlables ou subies qui sont les siennes notamment en terme d'orientation et d'ombrage. Le climat local, l’environnement proche et lointain, la conception d’ensemble du bâtiment, la conception et la fabrication des menuiseries ainsi que leur intégration et leurs méthodes de mise en œuvre dans les projets sont quelques uns des multiples facteurs qui impactent ce choix. La règles générale est toutefois fréquemment la même. C'est celle qui consiste à prévoir des triples vitrages
Lire l'article…

11-1 - Les caractéristiques thermiques des vitrages (V2016)

Le concept de maison passive bioclimatique n'existerait pas sans triple vitrage capable de laisser rentrer la chaleur gratuite du soleil tout en limitant les déperditions de celle produite à l'intérieur, le plus souvent obtenue grâce à de l'énergie chère et polluante, par conduction au travers de toute la menuiserie, mais principalement du verre. Sans ce dernier, mis en œuvre en trois couches séparées par un gaz lourd et inerte, les déperditions seraient généralement bien trop importantes dans nos climats pour qu'il puisse seulement être envisagé de chauffer une construction grâce au seul réseau de sa VMC double flux
Lire l'article…

4-12 - Même les maisons passives ont besoin d'un système de chauffage (V2016)

Non, non et non. Une maison passive, même dans le sud de la France, n'est pas une maison sans système de chauffage. Le soleil et les apports internes ne sont pas toujours suffisants. Un équipement permettant la production de chaleur est indispensable pour les jours les plus froids. La seule définition des critères du concept en est une preuve incontestable…
Lire l'article…

14-1 - Performance des systèmes thermodynamiques (V2017)

Une pompe à chaleur ne produit pas d'énergie. Grâce à un compresseur, elle ne fait que la transporter de l'extérieur vers l'intérieur lorsqu'elle est utilisée pour chauffer et de l'intérieur vers l'extérieur lorsque sa fonction est de climatiser. Elle peut être réversible et fonctionner tour à tour, de manière manuelle ou automatique, soit en mode chauffage, soit en mode climatisation
Lire l'article…

6-12 - Un mur de façade idéal (V2017)

Un mur de façade est un mur qui sépare l’ambiance intérieure confortable de l’atmosphère extérieure qui ne l’est, en définitive, que rarement. Pour être idéal sur le plan thermique, il devrait participer au confort intérieur en toute saison. Ce dernier facteur est capital. Le confort ne peut pas être assuré de manière identique en…
Lire l'article…

6-11 - Qualités thermiques comparées des matériaux de construction (V2017)

Le choix des matériaux qui ont une incidence déterminante sur la qualité thermique des constructions performantes, notamment les maisons passives, ne peux résulter que de la connaissance et de la compréhension de leurs caractéristiques physiques qui définissent leurs aptitudes à assurer le confort tout en limitant les consommations d’énergie. La connaissance des notions de conductivité thermique et d’inerties ainsi que de leurs valeurs caractéristiques pour chaque matériau n’est en effet pas suffisante pour appréhender leurs qualités pratique réelles…
Lire l'article…

6-10 - Caractéristiques thermiques et choix des matériaux de construction (V2017)

L'objectif initial du concept de "Maison passive" est d'améliorer les performances d’une construction jusqu’à ce que le niveau du besoin de chauffage soit suffisamment bas pour que la chaleur qui peut être amenée par le renouvellement d’air de la VMC double flux puisse maintenir une situation permanente de confort sans réseau de chauffage classique mais sans aller inutilement au delà de ce niveau de performance. Le prix de construction sera ainsi optimisé et le confort amélioré tout au long de l’année quel que soit le climat local…
Lire l'article…

6-9 - L'intérêt de l'inertie thermique en résumé (V2016)

L'inertie thermique accessible régule la température en permanence, sans usure et sans entretien, de manière passive. L'inertie thermique par absorption, la plus importante pour le confort au quotidien, notamment en maison passive, permet d'économiser l'énergie du chauffage en captant naturellement, sans énergie et au bon moment, la chaleur qui passe à sa portée et en la relâchant, dans les mêmes conditions, à l'ambiance dans laquelle elle est située…
Lire l'article…

6-8 - Accessibilité de l'inertie thermique (V2016)

Le confort est amélioré grâce à l'inertie thermique intérieure qui réduit les variations de température et à la ventilation. Lorsqu'il y a variation de température, les parois à forte inertie peuvent jouer un rôle d'éponge thermique. Pour que ce soit vraiment le cas, elles doivent absorber la chaleur en hausse dans la journée, en réduisant les variations de la température de l'air, et la restituer pendant dans la soirée et pendant la nuit quand la chaleur alors libérée dans l'air peut être évacuée par la ventilation nocturne. Ça, c'est la théorie. Dans la pratique, il faut que…
Lire l'article…

6-7 - Inertie thermique et puits provençal (V2016)

En été, le confort est amélioré grâce à l'inertie thermique intérieure par absorption. L'inertie thermique intérieure ne fonctionne pas sans changement de température. L'inertie thermique ne peut pas fonctionner sans ventilation nocturne efficace. Le confort, l'inertie thermique et la ventilation, notamment la ventilation nocturne sont étroitement liés. Améliorer simultanément l'inertie thermique et la ventilation permet d'améliorer fortement le confort. Il existe une solution qui, de par sa conception, peut réaliser simultanément cette performance à moindre coût, c'est celle qui…
Lire l'article…

6-6 - Inertie thermique et ventilation (V2016)

En été, les parois à forte inertie ne peuvent pas stocker de chaleur si elles ne sont pas suffisamment fraîches. En période estivale, les parois à forte inertie par absorption améliorent le confort lorsqu'elles peuvent stocker la chaleur dans la journée et l'évacuer la nuit. Pour pouvoir stocker la chaleur, il est impératif que les parois lourdes soient plus fraiche que l'air neuf. Le seul moyen de les rafraîchir est d'évacuer la nuit la chaleur qu'elle sont stocké le jour grâce à la ventilation nocturne de tous les locaux…

Lire l'article…

6-5 - L'inertie thermique en été (V2016)

L'inertie thermique est d'autant plus efficace que les changements de température sont importants. En période estivale, l'augmentation des températures des façades est essentiellement le fait de l'évolution de la course du soleil au fil de la journée. La baisse de température résulte de son mouvement jusqu'à sa disparition totale la nuit. Les écarts de température de surface peuvent dépasser 60°C chaque jour. Soit nettement plus qu'en hiver…
Lire l'article…