Pour tout savoir sur…


Les concepts des maisons passives - Jean-Michel Pupille - Architecte maison passive - Agence d'architecture Voyelles - Toulouse - Haute-Garonne (31) - Occitanie - France





 Principes   Sommaire   Actualités   Exemples 

4-13 - Les bons plans pour maison passive (V2017)

Le sommaire des conceptsCe titre laisse penser que vous trouverez sur ce site des solutions miracles pour maison passive. Ce n'est malheureusement pas le cas. Il pose seulement la question suivante : existe-t-il des particularités qui permettent de reconnaître facilement les plans d'une maison passive? En d'autres termes, peut-on vous proposer des plans permettant la réalisation à coup sûr d'une construction atteignant un tel niveau de performance? De bons plans en quelque sorte, peut-être même le bon plan idéal…
Lire l'article…

16-2 - Estimation des prix de construction (V2017)

Le sommaire des conceptsSachant qu’une maison de 100m2 habitables vaut 150k€TTC, combien vaut une maison d’une surface de 150m2 strictement indique par ailleurs ?

La réponse à cette question sera quasiment toujours la même : le prix de la petite maison étant de 150k€TTC pour 100m2, soit 1500€TTC/m2, celui de la grande sera de 150m2*1500€TTC/m soit 225k€TTC. Cette estimation est elle vraie ou fausse?
Lire l'article…

16-6 - Comment baisser le prix d'une maison passive? (V2017)

Le sommaire des conceptsUne des solutions pour maîtriser le prix de tout bâtiment, et notamment de ceux qui correspondent à la définition d'une maison passive, pourrait consister à industrialiser un processus de construction évolutive, adaptable à chaque climat et fortement personnalisable dans son apparence à l’image du mode de fabrication de nos véhicules. Cette solution passerait nécessairement par la création de modèles de base à destination de tout architecte ou constructeur, donc transportable et utilisable partout en France ou ailleurs, dans les climats les plus froids comme les plus chauds. La mise en œuvre d'une maison à ossature bois, sur plan préalablement défini, mais légèrement modifiable, éventuellement en kit pour faciliter l'autoconstruction totale ou partielle, est pratiquement la seule solution qui puisse satisfaire à toutes ces conditions.

Même s'il existait un procédé industriel aussi performant et aussi souple, de nombreuses solutions pourraient être mises en œuvre en parallèle pour baisser encore le prix de construction :…
Lire l'article…

16-7 - Les calculs thermiques limitent les prix des maisons passives (V2017)

Le sommaire des conceptsLe prix d'une maison passive optimisée dépend, entre autres, de sa forme, de sa taille et des choix techniques mis en œuvre ainsi que de son architecture. Même quand deux maisons de ce type ont tous ces points en commun, mais que leur situation géographique, leur altitude ou leur orientation varient indépendamment ou simultanément, l'une située sur le flan nord du massif des Vosges et l'autre au soleil de Hyères au bord de la Méditerranée par exemple, leur prix varie aussi de manière très importante, car elles n'ont que très peu de points communs sur le plan thermique…
Lire l'article…

16-3 - Comparaison entre prix et budget (V2017)

Le sommaire des conceptsLe prix d'une maison passive, ou seulement RT2012, et le budget complet de l'opération qui comprend tous les coûts, du jour ou l'idée a germé jusqu'à celui de la remise des clés, sont deux choses totalement différentes. Le prix du projet, même à ce niveau de performance, malgré les surcoûts qui en sont les conséquences, en incluant bien sûr le pare-soleil indispensable au confort d'été et même les locaux annexes, tels un garage, un atelier ou un abri de jardin, ne représente parfois que moins de la moitié du budget prévisionnel global! Les raisons en sont multiples…
Lire l'article…

16-1 - Le prix d'une maison passive n'a pas de prix (V2017)

Le sommaire des conceptsUne des recherches les plus fréquentes sur les maisons est celle qui consiste à essayer de savoir quel peut être leur prix de construction, de préférence leur prix au m2 habitable, afin de déterminer le prix global d'une autre de même performance en fonction de sa propre surface.

Ce prix, s'il existait, n'aurait pas de prix parce qu'il permettait la réalisation rapide et précise de l'estimation d'un projet lors de la phase de conception et la mise en œuvre immédiate des bonnes décisions.…
Lire l'article…

16-8 - Effet de seuil thermique en maison passive (V2017)

Le sommaire des conceptsLes calculs économiques de bâtiments, notamment des maisons passives, démontrent que le montant prévisionnel des travaux est impossible à déterminer correctement sur la base unique des prix au m2 habitable et de cette surface. Une estimation réaliste peut toutefois être obtenue rapidement sur la base du prix global d'un modèle similaire au projet et de son prix au m2 supplémentaire tel que précisé dans l'article « Estimations des prix de construction ». Malgré des estimations plus fiables, les erreurs peuvent encore se mesurer en dizaines de milliers d’euros quand le kilowatt heure à économiser pour respecter le critère maximal du besoin de chauffage des maisons passives, implique un changement de conception, notamment un changement d’équipement, de matériau ou pire encore, de mode de construction…
Lire l'article…

12-7 - Les VMC double flux fonctionnent aussi en été (V2017)

Le sommaire des conceptsLe rôle des VMC double flux en hiver

Les VMC Double Flux sont dotées d'un échangeur, capable de récupérer une grande partie de la chaleur contenue dans l'air vicié extrait du logement, pour la transmettre à l'air neuf. Cette définition sous-entend que l'air vicié est chaud ou tout au moins, plus chaud que l'air neuf. C'est effectivement le cas en hiver puisque l'air intérieur est à une température proche de 20°C, alors que la température extérieure peut être négative. Sans cet équipement, la chaleur de l'air vicié aurait été perdue.
Lire l'article…

9-8 - Forme des bâtiments et conséquences (V2017)

Le sommaire des conceptsLa forme d’une construction, passive ou non, ou plutôt la proportion entre sa surface habitable et celle de ses parois déperditives est caractérisée par son coefficient de compacité défini dans l’article « Compacité des bâtiments et conséquences ». À forme identique, ce ratio est invariable quelle que soit la taille du bâtiment…
Lire l'article…

7-1 - Incidences de l'étanchéité à l'air en maison passive (V2017)

Le sommaire des conceptsDans les bâtiments très anciens, la ventilation ne posait aucun problème. La difficulté était plutôt de se protéger des fuites généralisées et incontrôlées, en définitive, des défauts d'étanchéité à l'air. Dans des constructions plus récentes et plus étanches, la ventilation était en grande partie assurée par l’ouverture des fenêtres. Autant dire que l’air n'était vraiment de bonne qualité que pendant un laps de temps très court. Quelques minutes après la fermeture des fenêtres, le CO2 et l’humidité de l’air envahissaient à nouveau les locaux. Des systèmes de ventilation naturelle, notamment par des grilles de ventilation sur les façades ou par effet de cheminée, ont alors été mis en place pour améliorer la ventilation. Le problème est que ce mode de ventilation n’est pas constant puisqu’il dépend des conditions climatiques extérieures et qu’il ne peut donc pas être facilement contrôlé. Pour assurer un fonctionnement régulier et permanent, la…
Lire l'article…

5-4 - L’intérêt insoupçonné des sas (V2017)

Le sommaire des conceptsLes concepts bioclimatiques et passifs n’impliquent pas nécessairement la mise en œuvre d’un sas qui présente pourtant des intérêts très largement sous-estimés pour les raisons qui ne sont généralement pas celles qui viennent immédiatement à l'esprit…
Lire l'article…

13-7 - Recette pour concevoir un puits climatique, canadien ou provençal (V2017)

Le sommaire des conceptsHistoire et réglementation

La nécessité de réduire la consommation d'énergie des bâtiments a imposé de réduire celle qui résulte de la ventilation obligatoire par balayage tout en conservant en permanence un air intérieur de bonne qualité. Cette obligation, qui implique une ventilation stable et sans interruption, a fini par imposer l'usage quasi systématique des VMC simple ou double flux, dont le fonctionnement peut et doit être continu. Cette obligation de fait et le constat de l’augmentation de la fréquence des périodes de canicule ont incité à faire transiter l'air neuf par des canalisations insérées dans le sol, toujours plus frais que l'air, pour tenter de réduire les températures intérieures en été…
Lire l'article…

11-5 - Méthode de pose des fenêtres dans une maison passive (V2017)

Le sommaire des conceptsUne fenêtre très haute performance peut voir ses performances augmenter ou baisser en fonction de la méthode de pose retenue. Le bilan thermique de la construction qui les accueille varie dans le même sens. La mise en œuvre des menuiseries peut, en effet, réduire les apports solaires en hiver et augmenter inutilement le besoin de chauffage ou, au contraire, les augmenter trop en été en provoquant un risque de surchauffe. En applique intérieure ou extérieure, en tunnel ou en feuillure, avec un dormant isolé ou non, sur une appui de baie ou contre ce dernier, sous un volet roulant ou avec des volets battants, avec des joints expansibles ou seulement compressés…
Lire l'article…

2-3 - Trajectoires solaires (V2017)

Le sommaire des conceptsDès l’école primaire, et pendant toute la scolarité, on vous a appris, comme à moi d’ailleurs, que le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. On nous a également expliqué que le soleil est à la verticale à midi en été. Certaines décisions sont même peut-être prises en fonction de ce savoir parfaitement établi et qui, pourtant, est parfaitement…
Lire l'article…

6-11 - Qualités thermiques comparées des matériaux de construction (V2017)

Le sommaire des conceptsLe choix des matériaux qui ont une incidence déterminante sur la qualité thermique des constructions performantes ne peux résulter que de la connaissance et de la compréhension de leurs caractéristiques physiques qui définissent leurs aptitudes à assurer le confort tout en limitant les consommations d’énergie. La connaissance des notions de conductivité thermique et d’inerties ainsi que de leurs valeurs caractéristiques pour chaque matériau n’est en effet pas suffisante pour appréhender leurs qualités pratique réelles…
Lire l'article…

6-3 - Comprendre l'inertie thermique, la diffusivité, l'effusivité et leurs incidences sur le confort (V2017)

Le sommaire des conceptsL’inertie est la tendance de tout système à conserver son état initial en permanence. Nous en faisons tous l’expérience, tous les jours, dans notre vie courante, avec nos véhicules par exemple. Sans inertie, un véhicule pourrait atteindre dès le démarrage, presque instantanément, la vitesse souhaitée alors que l’inertie nous impose une accélération importante, fortement dispendieuse en carburant, pour l’atteindre lentement. Le freinage pourrait être quasiment immédiat, quelle que soit la vitesse initiale, alors que les distances de freinage sont d’autant plus longues que la vitesse et la masse du véhicule sont élevées…
Lire l'article…

9-1 - Compacité des bâtiments et conséquences (V2017)

Le sommaire des conceptsLes études sur la compacité des bâtiments résultent non seulement de la recherche d’économie d’énergie à long terme, mais également de la limitation simultanée des prix grâce à la diminution des surfaces des parois extérieures. Le facteur de compacité doit permettre de déterminer l'influence précise de la forme avec pour unique objectif d'orienter des concepteurs vers les solutions à privilégier pour atteindre ces objectifs…
Lire l'article…

4-3 - Le concept Maison Passive : genèse et définition (V2017)

Le sommaire des conceptsLes fondements du concept

La concentration du CO2 dans l’atmosphère augmente en permanence depuis la révolution industrielle. Elle s’amplifie aujourd’hui du fait de la croissance de la population mondiale et de l’évolution rapide des pays en voie de développement qui adoptent le modèle économique occidental. Bien que certains nient que ce soit l’homme qui en soit responsable, il est au moins indéniable qu’il y contribue de manière importante en libérant, aujourd’hui consciemment, de grandes quantités de CO2 du fait de son usage immodéré et sans cesse croissant des énergies fossiles, charbon, pétrole et gaz. L’effet de serre résultant de son augmentation provoque un réchauffement important du climat mondial…

Lire l'article…

4-1 - Les concepts "Maison passive" finiront par s'imposer (V2017)

Le sommaire des conceptsConstruire une maison passive, qui plus est à énergie vraiment positive, couplée à la conduite de véhicules électriques, est, à l’évidence, une solution écologiquement exemplaire d’efficacité énergétique, d’économie d’énergie et de production d’énergie propre simultanées. Un jour ou l'autre ce sera indispensable car la terre est finie. Ses ressources fossiles, le pétrole, le gaz, le charbon sont finies. Ses ressources nucléaires sont finies. À force de les consommer toutes simultanément et sans limite, par un nombre toujours plus grand d'individus, un jour elles disparaîtront forcément. C’est inévitable. La seule chose qu’on ne puisse dire avec certitude, c’est quand. Mais à partir de ce moment-là, la planète détruira forcément plus de CO2 que l’on en produira. Oui, un jour, forcément, la terre prendra sa revanche et gagnera. Les émissions anthropiques de CO2 tendront forcément vers zéro. Cette pollution cessera. C’est inéluctable. L’épuisement des sources d’énergie fossile nous l’imposera : toutes les constructions futures seront passives en adéquation avec la nature…
Lire l'article…

9-7 - Taille des bâtiments et conséquences (V2017)

Le sommaire des conceptsLe coefficient de compacité des constructions telle que définie dans l’article « Compacité des bâtiments et conséquences » est, à forme identique, indépendant de la taille de la construction. En d’autres termes, deux constructions strictement homothétiques, dont toutes les dimensions sont augmentées ou réduites dans les mêmes…
Lire l'article…

9-6 - Compacité des bâtiments et éléments d'architecture (V2017)

Le sommaire des conceptsLes études sur la compacité des bâtiments touchent généralement à la globalité de la forme, mais rarement, pour ne pas dire jamais, à l’influence des éléments d’architecture tels les renfoncements ou avancées qui participent au plan et à la volumétrie de la construction. Lorsqu’il en existe, en creux ou en saillie, ce sont eux qui, en définitive, constituent pourtant la forme globale. Enlever un angle d’un plan carré ou rectangulaire constitue un tel élément. Un plan quelconque, sur trame orthogonale, n’est d’ailleurs qu’un rectangle dans lequel sont soustraits ou ajoutés des éléments de forme carrée ou rectangulaire. En termes d’architecture, ce sont des redans, des ailes en retour, des loggias
Lire l'article…

9-5 - Compacité des bâtiments et architecture (V2017)

Le sommaire des conceptsCe nouvel article sur la compacité est essentiellement destiné à démontrer qu’une maison passive compacte n’est pas nécessairement un cube, très souvent jugé sans intérêt, mais une source de propositions architecturales dont la qualité peut être appréciée par tous. La quasi-totalité des projets présentés sur ce site pourrait d'ailleurs servir d’illustration. LaLauragaise dévoile, par exemple, une architecture plutôt classique alors que LaMalizarde ou LutevaOstal sont des projets bien plus modernes. Ces différences de volumétrie sont très marquées et pourtant les 3 bâtiments sont basés sur une forme compacte quasi identique de leur espace habitable…
Lire l'article…

9-4 - Compacité des bâtiments et prix de construction (V2017)

Le sommaire des conceptsL'influence de la compacité sur le prix de construction, notamment quand il s'agit d'une maison passive aux parois plus isolées donc plus chères qu'une maison seulement RT2012, semble pouvoir être très importante. Les articles « Compacité des bâtiments et conséquences » et « Compacité des bâtiments ou double peine » définissent la notion de compacité pour le premier et l'intérêt financier théorique de la mettre en œuvre sans la chiffrer vraiment pour le second. Ce nouvel article est justement destiné à quantifier les conséquences économiques réelles des défauts de compacité. L'étude est réalisée à partir d’un exemple de construction dans lequel les façades sont réalisées par des entreprises spécialisées dans la région de Toulouse, en maçonnerie traditionnelle isolée par l'extérieur…
Lire l'article…

9-3 - Compacité des bâtiments ou double peine (V2017)

Le sommaire des conceptsUne maison passive doit être compacte parce qu’à surface habitable identique, la surface globale de toutes les parois extérieures déperditives est alors plus petite. Dans ce cas, les déperditions spécifiques sont plus faibles et les dépenses énergétiques minimisées au quotidien alors que, contrairement à l'habitude, le prix initial des travaux a pourtant été lui aussi réduit proportionnellement à la baisse des surfaces des parois malgré l'augmentation des performances thermiques. Ce raisonnement, qui paraît tout à fait logique, est-il pour autant vrai?…
Lire l'article…

9-2 - Compacité des bâtiments et urbanisme (V2017)

Le sommaire des conceptsÀ climat extérieur et caractéristiques identiques, il est évident qu'il sera plus difficile de chauffer un grand logement qu’un petit en hiver, et qu'il sera plus difficile de le rafraîchir en été. Il nécessitera une plus grande puissance de chauffage ou de climatisation pour atteindre rapidement la température de confort désirée et, une fois celle-ci atteinte, il nécessitera plus d’énergie pour la conserver…
Lire l'article…

14-2 - Besoin ou puissance : quel critère de chauffage respecter? (V2017)

Le sommaire des conceptsLa création du concept des maisons passives à conduit à l'élaboration de 5 règles qui permettent de s'assurer qu'une construction est réellement passive tel qu'indiqué dans l'article "Les critères du concept Maison passive". Le critère le plus important, et aussi le plus difficile à respecter, est celui qui fixe les performances minimales du système de chauffage.
Lire l'article…

14-1 - Performance des systèmes thermodynamiques (V2017)

Le sommaire des conceptsUne pompe à chaleur ne produit pas d'énergie. Grâce à un compresseur, elle ne fait que la transporter de l'extérieur vers l'intérieur lorsqu'elle est utilisée pour chauffer et de l'intérieur vers l'extérieur lorsque sa fonction est de climatiser. Elle peut être réversible et fonctionner tour à tour, de manière manuelle ou automatique, soit en mode chauffage, soit en mode climatisation
Lire l'article…

11-7 - Les fenêtres triple vitrage sont elles indispensables dans une maison passive? (V2017)

Le sommaire des concepts• Doit-on toujours installer des fenêtres triple vitrage dans une maison passive? La réponse est claire : non, il n'est pas indispensable d'installer systématiquement des fenêtres passives dans une maison au label Passivhaus.

Une des caractéristiques de ce label est de laisser à chacun la liberté de choix de tous les matériaux et matériels à mettre en œuvre. Le principe de compensation s'applique alors afin de satisfaire pleinement à tous les critères du label. La qualité supérieure d'une prestation peut ainsi compenser les défauts d'une autre. Enfin, en principe, car…
Lire l'article…

11-6 - Ouverture des fenêtres dans une maison passive (V2016)

Le sommaire des conceptsUne maison passive est en partie chauffée par ses fenêtres passives bien exposées vers le sud. Les ouvrir en hiver reviendrait non seulement à couper le chauffage mais, pire, à rafraîchir la construction à un moment ou le chauffage est indispensable… La conclusion logique serait donc qu'il n'est pas possible d'ouvrir les fenêtres sans remettre en cause l'objectif de confort et d'économie prévu lors de la conception, et donc le concept passif lui même. Qu'en est-il en réalité?…
Lire l'article…

11-4 - Choix des fenêtres en maison passive (V2016)

Le sommaire des conceptsLa qualité thermique d'une maison passive varie en fonction de nombreux paramètres. Certains sont subits. Ils sont externes au projet et découlent du climat local ou de l'environnement proche comme lointain. D'autres peuvent être contrôlés. Ils sont spécifiques au projet et dépendent de sa conception d'ensemble. Dans un bâtiment passif optimisé, le choix d'un paramètre est totalement interdépendant de celui des autres. Le principe de compensation thermique du label Passivhaus permet, en effet, de respecter les critères du concept en équilibrant les défauts créés par certains composants grâce à la qualité des autres, sans limite prédéfinie. Le niveau de performance thermique global minimal à atteindre, au moins quatre fois supérieur à la RT2012, est toutefois tellement élevé que les limites qualitatives s'imposent d'elles-mêmes lors de la réalisation des calculs. La qualité thermique des menuiseries est un des principaux éléments, au choix du concepteur, qui peut permettre de respecter ces critères…
Lire l'article…

11-3 - Bilan thermique d'une fenêtre passive (V2016)

Le sommaire des conceptsLes fenêtres passives sont les radiateurs qu'une maison passive et bioclimatique n'a pas par ailleurs. Elles doivent être capables d'amener plus d'énergie qu'elles n'en perdent au travers de tous les matériaux qui les composent, les cadres tout autant que les vitrages. Elles doivent de plus être étanches à l'air et à l'eau. Leur bilan thermique doit pouvoir être établi avec certitude en prenant en compte tous les critères qui permettent de s'assurer que ce sera bien le cas. L'objectif de cet article est de les décrire, de définir les principes de calcul et de donner un aperçu des énormes différences de performances que ces menuiseries peuvent atteindre en comparaisons de fenêtres classiques…
Lire l'article…

11-2 - Choix du type de vitrage en maison passive (V2016)

Le sommaire des conceptsLe choix des vitrages d'une maison passive dépend du contexte global du projet, mais aussi ce celui très localisé de chaque fenêtre et porte-fenêtre, avec les conséquences contrôlables ou subies qui sont les siennes notamment en terme d'orientation et d'ombrage. Le climat local, l’environnement proche et lointain, la conception d’ensemble du bâtiment, la conception et la fabrication des menuiseries ainsi que leur intégration et leurs méthodes de mise en œuvre dans les projets sont quelques uns des multiples facteurs qui impactent ce choix. La règles générale est toutefois fréquemment la même. C'est celle qui consiste à prévoir des triples vitrages
Lire l'article…

11-1 - Les caractéristiques thermiques des vitrages (V2016)

Le sommaire des conceptsLe concept de maison passive bioclimatique n'existerait pas sans triple vitrage capable de laisser rentrer la chaleur gratuite du soleil tout en limitant les déperditions de celle produite à l'intérieur, le plus souvent obtenue grâce à de l'énergie chère et polluante, par conduction au travers de toute la menuiserie, mais principalement du verre. Sans ce dernier, mis en œuvre en trois couches séparées par un gaz lourd et inerte, les déperditions seraient généralement bien trop importantes dans nos climats pour qu'il puisse seulement être envisagé de chauffer une construction grâce au seul réseau de sa VMC double flux
Lire l'article…

4-12 - Même les maisons passives ont besoin d'un système de chauffage (V2016)

Le sommaire des conceptsNon, non et non. Une maison passive, même dans le sud de la France, n'est pas une maison sans système de chauffage. Le soleil et les apports internes ne sont pas toujours suffisants. Un équipement permettant la production de chaleur est indispensable pour les jours les plus froids. La seule définition des critères du concept en est une preuve incontestable…
Lire l'article…