LutevaOstal - 2 - Evolution du look

Luteva Ostal, une maison passive en béton cellulaire à Lodève près de Montpellier
La qualité architecturale d'un projet, qu'il s'agisse ou non d'une maison passive, dépend de beaucoup de sa volumétrie, mais aussi des matériaux, de leurs couleurs, de leurs textures, de leur assemblage… Prenez d'anciens bâtiments qui vous paraissent très beaux et imaginez-les en remplaçant leurs briques, leurs pierres, leurs ornements… par les enduits plats et monochrome que l'on trouve partout aujourd'hui. Quand leur volumétrie est quelconque, les bâtiments anciens n'auraient plus aucun intérêt. Ceux qui ont une volumétrie intéressante perdraient beaucoup de leurs attraits.

La compacité indispensable pour baisser les prix de construction des maisons passives place les projets de ce type dans les conditions des bâtiments anciens dont le volume cubique est recouvert d'enduits… Ils n'ont à priori pas forcément grand intérêt. Il existe pourtant des solutions comme celles présentées dans l'article "Compacité des bâtiments et architecture" de ce site. LutevaOstal est un projet conçu suivant les principes qui y sont décrits.

La maison est en effet cubique et recouverte d'enduit. C'est le pire des cas pour la qualité architecturale du bâtiment. Le pare-soleil indispensable au sud, la terrasse couverte devant la cuisine, le barbecue grand format, le sas froid qui fera la jonction entre la maison et les dépendances que sont le futur atelier et l'abri des voitures font alors la différence. L'usage de quelques matériaux plus riches améliorera encore le résultat final.

Ce projet prend également en compte la construction par étape en permettant un différé d'investissement pour le sas, l'atelier et l'abri des voitures qui ne seront pas construits dés le départ, mais ultérieurement quand les moyens financiers le permettront. Le projet est par ailleurs parfaitement viable, même si ces dépendances ne sont jamais réalisées, parce que ça qualité architecturale provient en grande partie, au moins pour sa façade principale, de son pare-soleil indispensable pour ne pas surchauffer en période estivale et qui sera donc réalisé dès le départ.

Les images suivantes montrent quelques une des solutions envisagées concernant le choix des matériaux et l'évolution du pare-soleil sans jamais toucher au proportion de la zone passive qui découle des plans d'aménagement. La solution finalement retenue est proche de celle visible en fin de cette page.


Luteva-Ostal :façades monochromes en enduit très clair

Façades monochromes en enduit très clair



Luteva-Ostal : bardages bois claire voie naturel grisé

Bardages bois claire voie naturel grisé




LutevaOstal : bardage central formant bandeau vertical en résine imitation bois ou acier rouillé

Bandeau vertical central en acier rouillé




LutevaOstal : bardage du séjour en résine imitation bois ou acier rouillé

Bardage du séjour en acier rouillé




LutevaOstal : percement des joues du pare-soleil, bardage du séjour en acier rouillé et déco

Percement des joues du pare-soleil
et bardage du séjour en acier rouillé



Sommaire - Article précédent - Article suivant