Maison passive, qualité de l'architecture et prix de construction

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
À réaliser un projet, autant le faire bien et pour très longtemps. Rogner sur sa qualité thermique et sa qualité architecturale ne doit pas être une option, car les conséquences qui en découlent ont un impact pour tous et pour toute la durée de vie du bâtiment. Autant concevoir et construire alors une maison passive, car si une construction de ce type revient plus cher à la construction, elle revient bien moins cher en fonctionnement. Il faut donc baisser le prix de construction sans pour autant sacrifier l'architecture. La compacité et la construction par étape peuvent, comme la qualité de l'étanchéité à l'air ou l'autoconstruction, entre autres, y contribuer fortement…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

LutevaOstal - Ambiance de jour et de nuit

LutevaOstal - Ambiance de jourLutevaOstal - Ambiance de nuit

Les images 3D photoréalistes permettent d'appréhender les futures ambiances bien plus efficacement que ne pouvait le faire l'imagination il y a seulement quelques années. Elle permettent de s'assurer des choix définitifs d'un projet avant que le permis de construire ne les fige pour longtemps. C'est bien sûr le cas de la future maison passive LutevaOstal

Lire la suite…

Blog PassivAct

Non, la RT2020 n'existe pas encore

Les actualités des maisons passives
La future règlementation thermique est déjà fréquemment dénommée la RT2020. Dans la réalité, cette règlementation n'existe pas et son nom n'est pas connu. Aucune construction, même une maison passive, ne peut prétendre y être conforme. Personne ne sait ce qu'elle impliquera réellement. Il s'agit le plus souvent d'un argument purement commercial infondé.

Si on vous propose un projet, en neuf ou en rénovation, conforme à cette future règlementation, je pense qu'il faudrait aller voir ailleurs, mais c'est à vous de juger…


Blog PassivAct

Une approche des constructions en paille

Une approche des constructions en paille

Les constructions les plus écologiques en terme de bilan énergétique global sur le long terme sont les maisons passives. Elles remportent largement tous les matchs sur la consommation au quotidien mais ne sont pas nécessairement les mieux placées en terme d’énergie grise, celle nécessaire à leur cycle de vie complet, de leur naissance à leur destruction pour cause de vétusté. Les constructions en paille associées au bois sont, par contre, probablement les plus efficaces de ce point de vue. Si ce mode de construction a été totalement oublié pendant des années, il recommence à se développer aujourd’hui.

Pour avoir une idée rapide de la construction paille, vous pouvez lire un article paru sur le site leMoniteur.fr sous le titre « Comment ça marche : la construction en paille ».


Blog PassivAct

L'administration ne peut plus s'opposer aux toits bleus

Les actualités des maisons passives
La loi «Grenelle 2» interdit la possibilité de refuser des matériaux écologiques même s’ils ne sont pas le standard local sauf dans le cas des centre-villes protégés par les monuments historiques. Les bardages bois ou les toits photovoltaïques ne peuvent plus être refusés. Un décret publié au JO du 13 juillet précise les matériaux, procédés ou dispositifs écologiquement performants auxquels les autorisations d'urbanisme ne peuvent plus s'opposer. L’article est disponible sur le site Le moniteur.fr.

Blog PassivAct