Maison passive, qualité de l'architecture et prix de construction

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
À réaliser un projet, autant le faire bien et pour très longtemps. Rogner sur sa qualité thermique et sa qualité architecturale ne doit pas être une option, car les conséquences qui en découlent ont un impact pour tous et pour toute la durée de vie du bâtiment. Autant concevoir et construire alors une maison passive, car si une construction de ce type revient plus cher à la construction, elle revient bien moins cher en fonctionnement. Il faut donc baisser le prix de construction sans pour autant sacrifier l'architecture. La compacité et la construction par étape peuvent, comme la qualité de l'étanchéité à l'air ou l'autoconstruction, entre autres, y contribuer fortement…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Les défauts de compacité gonflent les prix des maisons passives

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Les défauts de compacité d'une construction imposent de payer l’augmentation de la surface des parois extérieures qui auraient pu être évitées. La définition d'une maison passive impose de payer en sus l’amélioration de leur qualité thermique afin de rester conforme aux concepts de ce type de bâtiment. Dans ce cas, la conséquence est une augmentation du prix de construction global qui va très largement au-delà de celle résultant seulement de l'accroissement de la surface des parois extérieures…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Compacité et urbanisme : la performance à moindre prix

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
La compacité baisse le prix de construction, notamment des maisons passives aux parois bien plus chères que les constructions seulement RT2012, mais les choix d'urbanisme peuvent être bien plus efficace de ce point de vue et ont bien d'autres avantages notamment en termes d'intérêt social, de pollution, de consommation énergétique des bâtiments, de déplacements quotidiens, de minéralisation des terres agricoles…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Compacité : définition et incidences sur les performances et le prix de construction

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Un bâtiment compact est une construction dont la surface cumulée de toutes les parois extérieures est la plus réduite possible afin de limiter les déperditions en hiver et les apports contreproductifs de chaleur en été. C'est une des seules solutions qui permettent, notamment quand il s'agit d’une maison passive, d'améliorer les performances d'un bâtiment tout en baissant son prix de construction. En quelque sorte un argument qui promet vraiment "le beurre et l'argent du beurre"! Pour ne pas s'en priver, il vaut mieux comprendre les concepts avec un début d'explication à suivre sur le coefficient de compacité

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Le prix d'une maison passive n'a pas de prix

Une maison passive simpleUne maison passive d'architecte

Une des recherches les plus fréquentes sur les maisons passives est celle qui consiste à essayer de savoir quel peut être leur prix de construction, généralement leur prix au m2, afin de déterminer le prix global d'une autre construction passive dont la surface est connue…

Lire la suite…

Blog PassivAct

En cas de seuil thermique, agrandir une maison passive peut baisser son prix

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Certains matériaux qui ne présentent pas de caractéristiques thermiques exceptionnelles permettent pourtant de réaliser des maisons passives. C'est le cas du béton cellulaire utilisable seul dans le sud de la France, sans autre isolant. Ce matériau présente une limite de résistance thermique qui ne peut pas être dépassée du fait des épaisseurs limitées à la fabrication. Il s'agit là d'un seuil thermique. Si la résistance thermique qu'il autorise n'est pas suffisante pour obtenir un projet passif, il faudra, par exemple, suivant le climat local, ajouter une isolation thermique par l'extérieur ou, pire, changer de matériau voire même parfois de mode de construction. Le surcoût pourrait rapidement devenir prohibitif.

Dans les maisons de petite surface, le ratio de la surface des murs rapportée à la surface habitable est bien supérieur à celui des grandes maisons. Il est alors plus difficile d'atteindre le niveau passif sans aller au-delà du seuil thermique imposé par le matériau et sans exploser les budgets. Dans le cas d'une maison optimisée par ailleurs, lorsque le calcul du besoin de chauffage maximum dépasse légèrement la limite imposée par le critère des maisons passives, et qu'il faut impérativement respecter ce dernier, il existe une solution contraire à tous les principes habituellement mis en œuvre qui permet de le respecter en limitant l'augmentation du prix de construction…

Il s'agit d'agrandir la surface habitable pour ne pas avoir à aller au-delà de la résistance thermique problématique des façades et éviter ainsi de recourir aux solutions extrêmes que sont l'ITE, le changement de matériaux ou de mode constructif quand le climat le permet bien sûr. Le prix des m2 supplémentaires peut alors être inférieur à celui de ce changement de prestation et, de plus, la construction est agrandie! Seuls les calculs thermiques et une estimation précise du prix de construction peuvent permettre de s'en assurer…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Des estimations pifométriques des prix de construction

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Si une maison passive de 100m2 de surface habitable coute 150 000€TTC, il semble logique de penser que le prix d'une maison équivalente, mais de surface différente, pourra être approximativement calculé sur la base du prix au m2 de la première et de la surface de la seconde. Dans l'exemple ci-avant, le prix unitaire de la première maison est de 1500€TTC/m2Shab. Sur cette base, le prix d'une maison de 120m2Shab serait alors de 120*1500 soit 180 000€TTC.

Comme dans le cas des trajectoires du soleil dont la connaissance est le plus souvent erronée, il faut, notamment quand il s'agit de maisons passives, faire table rase du passé, et ne pas se fier uniquement aux autres, à ce que dit tout le monde, aux habitudes…

L'article "Estimations des prix de construction", qui vient d'être mis à jour, démontre en effet que toute estimation d'un prix de construction global uniquement basé sur le prix unitaire et la surface habitable est irrationnelle, voire même totalement absurde…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Quel critère de chauffage retenir lors de la conception d'une maison passive?

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Deux critères de chauffage coexistent pour s'assurer qu'une construction est réellement au niveau de performance et de confort d'une maison passive. Lequel respecter lors de la conception puis de la construction? Celui qui limite leur puissance de chauffage le jour le plus froid de l'année, tel que défini par le concept initial des maisons passives, ou celui qui limite leur besoin de chauffage annuel, par comparaison à leur performance dans le pays ou a été créé leur concept, l'Allemagne?

En lisant l'article de la rubrique infos et concepts, vous découvrirez qu'entre besoin et puissance de chauffage d'une maison passive optimisée en fonction du prix de construction, il n'y a pas de choix à faire, car, quels que soient le lieu et le projet, la nature imposera sa loi…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Le prix des isolants

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Sans eux, l’énergie serait le seul moyen d’assurer le confort. Sans eux, le concept de maison passive n’existerait pas. Eux, ce sont les isolants, ces matériaux qui servent avant tout à nous protéger du froid.

Un isolant est d’autant plus efficace que sa conductivité est faible et qu’il est épais. Pour retenir l’isolant le plus économique, il ne suffit donc pas de comparer son prix par unité de surface ou de volume, comme on le fait généralement pour les autres matériaux, mais plutôt de prendre en compte ces deux facteurs. Épaisseur e et conductivité thermique λ (Lambda), déterminent leur résistance thermique R, leur capacité à retenir la chaleur, et leur conductance, ou coefficient de déperdition, U qui est son inverse :

R = e / λ = 1 / U

U = λ / e = 1 / R

Lire la suite…

Blog PassivAct

Analyse comparative des prix de construction

Les actualités des maisons passives
Quels sont les prix de construction? Une construction BBC est-elle beaucoup plus chère qu’une maison au standard actuel conforme à la RT2005? Qu’en est-il des maisons passives?

Les chiffres régulièrement annoncés précisent, le plus souvent, que les prix de telles constructions sont plus élevés de 5 à 20% que ceux des constructions standards. L’analyse suivante montre que l’essentiel du prix ne dépend pas de la qualité thermique du bâtiment mais de sa qualité architecturale…

Lire la suite…

Blog PassivAct