LaMalizarde - Les critères de choix du plancher

LaMalizarde - Les critères de choix du plancher

Le type de fondation découle des conclusions de l'étude de sol et non d'un choix préalable uniquement basé sur le critère du prix. Dans une maison passive, le type de soubassement dépend d'elles, mais aussi de la nécessité de supprimer les ponts thermiques. Le type de plancher dépend quant à lui, d'abord des performances d'isolation thermique compatible avec ce type de construction, mais aussi du critère de prix. Le choix de celui de LaMalizarde à permis de satisfaire aux deux critères…

Les actualités du projet…

Blog PassivAct

LaMalizarde - Mise en oeuvre des soubassements

LaMalizarde - Mise en oeuvre des soubassements

Le soubassement de la maison passive LaMalizarde a été réalisé. Il sert de support au plancher et permet de créer un vide technique pour passer tous les réseaux d'évacuation des eaux usées, d'adduction de l'eau potable et de celle en provenance de la cuve, d'électricité, et du téléphone. Dans une maison passive, il doit supprimer le pont thermique entre le plancher et les fondations, notamment quand il y a un puits provençal

Les actualités du projet…

Blog PassivAct

LaMalizarde - Les fondations de la maison passive ont deux fonctions

LaMalizarde - Les fondations ont deux fonctions

L'énorme inertie thermique des fondations d'une construction passive peut être rendue accessible grâce à la création d'un moyen de transport de la chaleur de la partie habitable vers ses dernières. Le réseau d'un puits provençal hydraulique peut assumer ce rôle. Lorsqu'il est mis en œuvre, la chaleur fatale estivale peut alors être extraite de la maison pour être stockée à distance dans les fondations. En plus d'assurer leur rôle premier de support de la structure, elles peuvent alors participer à l'amélioration du confort notamment pendant les périodes de canicule de plus en plus fréquentes… Cette solution ne fonctionne correctement que dans le cas où le plancher est très isolé et sans pont thermique avec les fondations

Les actualités du projet…

Blog PassivAct

LaMalizarde - Un puits provençal hydaulique pour limiter les surchauffes estivales

LaMalizarde - Un puits provençal hydaulique pour limiter les surchauffes estivales

Une maison passive et bioclimatique, dotée de larges fenêtres passives, est une maison écologique qui a de fortes chances de surchauffer malgré les pare-soleil, si son inertie par absorption est trop faible quand elle est construire dans le sud de la France. C'est le cas de LaMalizarde réalisée à Baziège près de Toulouse. Contrairement à l'inertie par transmission qui est plutôt bonne, l'inertie par absorption du béton cellulaire est assez mauvaise. De plus, les seules surfaces à forte effusivité du projet sont constituées par les planchers des deux niveaux. La réalisation d'un PPH post VMC doit résoudre le problème…

Les actualités du projet…

Blog PassivAct

Inertie, confort et énergie

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
L'inertie thermique accessible d'une maison passive améliore fortement le confort dans toutes les régions de France, tout en diminuant la consommation d'énergie de chauffage en hiver et en éliminant généralement le recours à la climatisation en été grâce à l'aide indispensable de la ventilation nocturne par les fenêtres passives et la VMC double flux. Lorsque le mode de construction ne permet pas d'en bénéficier suffisamment, il est possible de la créer grâce, notamment, à un puits provençal hydraulique. C'est la conclusion d'une série d'article sur l'Inertie Thermique disponible sur ce site qui peut être résumé ainsi :


Inertie thermique + ventilation nocturne = confort + économie d'énergie…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Inertie thermique potentielle et inertie thermique réelle

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
L'inertie thermique d'une construction, notamment dans une maison passive, permet théoriquement d'améliorer le confort et de diminuer la consommation d'énergie. Attention toutefois à ne pas confondre le potentiel d'une paroi et la réalité de la performance à attendre. L'inertie thermique doit être parfaitement accessible dans un système dynamique pour fonctionner, pour que de potentielle, son efficacité devienne vraiment réelle…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

Puits provençal et inertie thermique déportée

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Sans inertie thermique, les risques de surchauffe estivale sont fréquents. C'est très souvent le cas dans les maisons passives très vitrées notamment dans les régions françaises les plus chaudes du sud de la France. Les maisons à ossature bois sont particulièrement sensibles à ce risque qui est augmenté en l'absence d'une ventilation nocturne suffisante. Il existe une solution qui permet de trouver à l'extérieur l'inertie thermique qu'il manque à l'intérieur, et d'augmenter simultanément la qualité de la ventilation en terme de débit et de température : il s'agit d'un puits provençal hydraulique post VMC double flux…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct

L'inertie thermique ne fonctionne pas sans ventilation

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Pour qu'une paroi puisse stocker de la chaleur, il faut qu'elle en soit capable. Son matériau doit être lourd, conducteur et capable de stocker le plus de chaleur possible par unité de volume. Ces conditions qui paraissent évidentes ne sont toutefois pas suffisantes. Il faut, avant tout, que cette paroi soit plus fraiche que l'ambiance dans laquelle elle est située, sinon son inertie thermique ne pourra pas fonctionner quel que soit son potentiel. La ventilation nocturne, naturelle par ouverture des fenêtres ou mécanique par la VMC double flux éventuellement associée un puits provençal peut évacuer la chaleur superflue…

Lire l'article infos & concepts…

Blog PassivAct